Tiques: les morsures d'une espèce provoqueraient une allergie à la viande rouge

Tiques: les morsures d'une espèce provoqueraient une allergie à la viande rouge

Publié le :

Jeudi 22 Juin 2017 - 07:40

Mise à jour :

Jeudi 22 Juin 2017 - 07:41
©Thomas Bresson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Rendus coupables de véhiculer la maladie de Lyme, les tiques pourraient également rendre végétarien. Selon les résultats d'une nouvelle étude, leurs piqûres entraîneraient une production importante d’anticorps dirigés contre un glucide appelé alpha-gal: l’allergène contenu dans la viande.

Les aficionados de barbecues vont probablement prendre peur. Déjà coupables de véhiculer la maladie de Lyme, les tiques pourraient également rendre allergique à la viande rouge, selon les conclusions d'une nouvelle étude menée par les chercheurs américains Thomas Platts-Mills et Scott Commins. Pour parvenir à ce  résultat, ils ont examiné et suivi pendant plusieurs années de nombreux patients, lesquels avaient développé cette curieuse et soudaine allergie.

Les résultats ont parlé d'eux-mêmes: au total, 80% des personnes concernées avaient été mordues par une tique. De plus, les scientifiques ont remarqué que ces piqûres avaient entraîné une production importante d’anticorps dirigés contre un glucide appelé alpha-gal qui n'est autre que l’allergène contenu dans la viande. Dès ingestion, cette nourriture devient alors un corps étranger pour le système immunitaire de la personne concernée, sujette à une crise d'urticaire ou à un choc anaphylactique.

Mais que les Français se rassurent: une seule espèce semblerait impliquée dans cette pathologique. Prénommée Amblyomma americanum et surnommée "Lone Star" (l'étoile solitaire), elle se trouverait exclusivement sur la côte Est des Etats-Unis, au Mexique et en Australie. Pour le moment, l'Europe semble épargnée par ce phénomène mais de nombreuses questions restent encore en suspens. "Nous ne savons pas combien de fois une personne est mordue avant de développer l’allergie. Les hommes se font mordre depuis longtemps par des tiques. Pourquoi ne remarquons-nous cela qu’à présent?", s'est interrogé le Docteur Anesh Adalia, de l’Université de Pittsburg aux Etats-Unis.

Pour rappel, les tiques sont également responsables de la propagation de la maladie de Lyme. Alors pour s'en protéger, il convient donc de se trouver loin de ces acariens. Pour cela, il est recommandé d'éviter les sous-bois et hautes herbes prisés de ces acariens, de couvrir la peau notamment en passant ses chaussettes au-dessus du pantalon et d'examiner son corps en détail (cuir chevelu, oreilles...) au retour d'une promenade en forêt.

La tique concernée a été surnommée "Lone Star".

Commentaires

-