Toulouse: un chirurgien sauve un bébé condamné par une malformation cardiaque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Toulouse: un chirurgien sauve un bébé condamné par une malformation cardiaque

Publié le 13/09/2018 à 10:45 - Mise à jour à 10:53
© PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le docteur Fabio Cuttone a réalisé un exploit au CHU de Toulouse en août 2017 et avril dernier. Il a réussi à sauver un bébé condamné par une malformation cardiaque très rare avec un procédé chirurgical inédit. Le petit Alex, âgé d'un an, a subi deux très lourdes opérations en sept mois.

Alex est né en août 2017 avec une très rare, et grave, malformation cardiaque qui le condamnait à une mort certaine. Il présentait un cas de "ventricule droit à double issue" (VDDI) en plus d'autres anomalies pulmonaires, elles aussi très graves.

Seulement deux patients dans son cas ont été recensés jusqu'ici, très peu de centres hospitaliers en France sont donc capables d'intervenir sur ce genre de malformation.

Dès la naissance du petit garçon, il a cependant fallu agir très vite pour tenter de le sauver. Trois jours seulement après sa venue au monde le chirurgien Fabio Cuttone de l'hôpital des enfants du CHU de Toulouse a donc opéré le bébé.

A voir aussi: En danger de mort, un bébé avec le cœur hors de la poitrine, se fait opérer

Le docteur s'est donc tout d'abord occupé de l'artère pulmonaire gauche du nouveau-né. L'opération très lourde a permis au bébé de vivre, mais pas de soigner complètement sa malformation.

Fabio Cuttone a donc réopéré l'enfant en avril dernier et a pratiqué, avec ses équipes, une rotation conotroncale selon France Bleu Occitanie. Cette intervention encore une fois très lourde n'avait jusque-là jamais été faite sur un patient atteint de VDDI, elle en était donc d'autant plus périlleuse et incertaine.

"C'était une opération inédite et très risquée. Mais nous avons privilégié le bénéfice patient à long terme et redonner à l’enfant un cœur sans anomalie", a détaillé le chirurgien au micro de la radio locale.

L'opération a duré près de deux heures et demie, durant lesquelles le cœur de l'enfant âgé de seulement sept mois a été mis en arrêt. Tout s'est visiblement très bien passé et Alex, après deux semaines d'hospitalisation, a pu rentrer chez lui.

Il vit aujourd'hui avec un cœur sain et presque comme tous les enfants de son âge. Désormais âgé de 13 mois, il doit cependant se rendre au CHU de Toulouse chaque mois pour une visite de contrôle.

A lire aussi:

Né sans pénis, il est opéré et va pouvoir avoir son premier rapport sexuel à 44 ans

Saône-et-Loire: sans anesthésie, un homme de 94 ans se fait opérer à la carotide

A cause d'une maladie, cette fillette de 4 ans est couverte de poils (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le bébé a subi deux très lourdes opérations qui l'ont sauvé d'une mort certaine.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-