Tranquillisants, somnifères: les Français en consomment toujours trop

Tranquillisants, somnifères: les Français en consomment toujours trop

Publié le :

Jeudi 06 Avril 2017 - 11:59

Mise à jour :

Jeudi 06 Avril 2017 - 12:27
©Flickr Creative Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Entre 2012 et 2015, les Français ont eu moins recours aux médicaments contre l'anxiété, avec une baisse de la consommation de 10%. Cependant, l'Agence nationale de sécurité du médicament indique que c'est encore trop.

Malgré une baisse de la consommation enregistrée pendant trois ans par l'Agence nationale du médicament (ANSM), les Français consomment encore trop de médicaments contre l'anxiété ou l'insomnie.

Selon le rapport de l'ANSM publié mercredi 5, 117 millions de boîtes de médicaments contenant des benzodiazépine ont été vendues en 2015 en pharmacie ou à l'hôpital contre 131 millions 2012. La benzodiazépine est un type de médicament utilisé pour traiter les cas d'anxiété ou d'insomnie. Cette molécule est présente dans les anxiolytiques, les somnifères et des traitements contre l’épilepsie. Entre 2012 et 2015, la consommation de benzodiazépine a baissé de 10%. Il s'agit de la consommation "la plus basse" depuis l'année 2000. Le nombre d'utilisateurs a baissé de 5,7% entre ces deux mêmes années. Même phénomène pour les somnifères (-12,8%) et les tranquillisants (-3,8%).

"Cette diminution reste modeste et le nombre de Français consommant des benzodiazépines est encore trop élevé, en particulier dans la population âgée", indique le rapport. C'est en effet les personnes de plus de 65 ans, notamment les femmes, qui sont les plus concernées par ce traitement. Derrière l'Espagne, la France est au deuxième rang européen des plus gros consommateurs de benzodiazépines. En 2015, près 13,4 % des Français avaient utilisé au moins une fois des médicaments contenant cette molécule.

Dans son rapport, l'ANSM signale que ces médicaments contiennent des substances potentiellement dangereuses. Prendre des tranquillisants ou des somnifères expose le consommateur à des effets secondaires et augmente de 60 à 80% les risques d’accidents de la route.

Derrière l'Espagne, la France est au deuxième rang européen des plus gros consommateurs de benzodiazépines.

Commentaires

-