Troubles de l'érection: une greffe de cellules souches dans le pénis pour retrouver la forme

Troubles de l'érection: une greffe de cellules souches dans le pénis pour retrouver la forme

Publié le :

Vendredi 29 Janvier 2016 - 09:01

Mise à jour :

Vendredi 29 Janvier 2016 - 09:07
©Gareth Watkins/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un remède contre les troubles sévères de l'érection pourrait peut-être bientôt voir le jour. Selon une étude, dont les résultats ont été publiés jeudi dans la revue "European Urology", une greffe de cellules souches dans le pénis pourrait remédier à ce dysfonctionnement.

La nouvelle pourrait redonner le sourire à de nombreuses personnes. Un groupe de scientifiques aurait trouvé la solution pour guérir les troubles sévères de l'érection qui affectent fréquemment les hommes ayant subi une prostatectomie (ablation de la prostate). Selon ses conclusions, dévoilées  jeudi 28 dans la revue European Urology, la greffe de cellules souches serait le meilleur moyen de remédier à ce dysfonctionnement.

Pour parvenir à cette conclusion, douze patients ont reçu une greffe de cellules souches dans le pénis, prélevées directement dans leur moelle osseuse. "Les cellules souches ont la capacité de se transformer et de faire repousser les vaisseaux et nerfs endommagés. C’est un mécanisme de régénération cellulaire", a notamment expliqué le Pr René Yiou qui a coordonné l'étude. Et malgré les risques envisagés, tels que l'infection, les douleurs au moment de la ponction osseuse ou encore les effets sur la verge, les résultats ont été au-dessus des espérances.

Contre toute attente, les patients ont très bien réagi faisant rapidement part de leurs progrès. "Après six mois, des améliorations significatives de la qualité des rapports sexuels, de l'érection, de la rigidité du pénis et de la qualité de l'orgasme ont été rapportées par les patients", a résumé l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) dans un communiqué. Une nouvelle porteuse d'espoir qui pourrait bien, à terme, permettre aux scientifiques de soigner d'autres dysfonctionnements.

"Si les résultats de cette étude sont confirmés par d'autres essais cliniques contrôlés, les indications de la thérapie cellulaire pourraient s'élargir aux autres formes de troubles de l'érection moins sévères ou résultant de maladies générales comme le diabète ou autres maladies vasculaires", s'est enthousiasmé, de son côté, Pr René Yiou.

 

Une greffe de cellules souches dans le pénis pourrait être un remède potentiel aux troubles de l'érection.


Commentaires

-