Tuberculose: la pénurie des vaccins BCG suscite des mesures d'exceptions

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Tuberculose: la pénurie des vaccins BCG suscite des mesures d'exceptions

Publié le 22/04/2016 à 16:56 - Mise à jour à 18:15
©Hadj/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): Tristan Sicilia

-A +A

L'ANSM vient de communiquer mercredi 20 la reconduite des vaccins BCG vers la France, suite au prolongement d'un état de pénurie. Initialement destinés à la Pologne, ces antidotes permettent de lutter efficacement contre la tuberculose.

Une mesure d'exception annoncée. L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) vient de communiquer publiquement sur son site mercredi 20 la décision de reconduite en France des vaccins d'immunisation active contre la tuberculose initialement destinés à la Pologne. Cet antidote destiné à la lutte contre la tuberculose, une infection virale des poumons, est officiellement en rupture de stock depuis le 29 mars. C'est à cette date que l'organisme avait confié ses premières inquiétudes dans une lettre adressée aux professionnels de santé.  Par ailleurs, l'organisme précise encore mercredi que la redistribution des vaccins ne concerne que les centres de Protection maternelle et infantile (PMI), les centres de Lutte antituberculeuse (CLAT), les maternités et les centres de vaccination.

"La tuberculose est l’une des maladies dues à un agent infectieux unique les plus meurtrières au monde", précise l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sur son site. " Plus de 95% des décès par tuberculose se produisent dans les pays à revenu faible et intermédiaire, et la maladie est l’une des 5 principales causes de décès chez les femmes âgées de 15 à 44 ans." Toujours d'après l'organisme, "Près de 43 millions de vies ont été sauvées entre 2000 et 2014 grâce au diagnostic et traitement de la tuberculose."

Précision, la tuberculose est virale. C'est une bactérie qui s'attaque aux poumons et qui se transmet dans l'air. "Perte de poids", "expectoration de sang", et "sueurs nocturnes" constituent des signaux d'alarme. L'infection touche principalement la population adulte, mais les enfants ne sont pas épargnés. Les individus aux systèmes immunitaires fragiles, parmi lesquels figurent les personnes atteintes du VIH et les fumeurs sont également particulièrement exposés.

 

Auteur(s): Tristan Sicilia


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


La pénurie des vaccins BCG a été communiquée le 29 mars.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-