Tunisie: 11 bébés morts en deux jours dans une maternité de Tunis

Tunisie: 11 bébés morts en deux jours dans une maternité de Tunis

Publié le :

Lundi 11 Mars 2019 - 17:08

Mise à jour :

Lundi 11 Mars 2019 - 17:13
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le ministre de la Santé a démissionné en Tunisie après la mort de 11 bébés en deux jours dans une maternité de Tunis. Ces morts survenues entre jeudi 7 et vendredi 8 ne sont pas encore expliquées avec certitude.

C'est le choc à Tunis. Entre jeudi et vendredi dernier, 11 nouveau-nés hospitalisés dans une même maternité ont trouvé la mort dans des circonstances encore quelque peu floues.

L'annonce a été faite par le ministère de la Santé samedi 9, avant que le ministre, Abderraouf Cherif, lui-même ne démissionne face au tollé.

Selon le ministère, les morts sont "probablement" dues à un "choc septique" causé par une infections du sang. Une enquête est en cours et les premiers constats "s'orientent vers une infection nosocomiale sévère".

A voir aussi: Hauts-de-Seine: un père mis en examen pour avoir secoué à mort son bébé

Il est d'ailleurs probable que les petits aient contracté cette infection durant leur hospitalisation via notamment "un produit d'alimentation parentérale", c'est-à-dire administré par une sonde gastrique comme le souligne Franceinfo.

La polémique est vive en Tunisie et la société tunisienne de pédiatrie a dénoncé "les conditions précaires dans lesquelles exercent les professionnels de santé et l'urgence de prendre des décisions pour sauver l'hôpital public".

La baisse de la qualité des soins avait d'ailleurs fait l'objet d'une alerte de la part du président de la société tunisienne de pédiatrie qui il y a quelques mois avait pointé du doigt la situation de la maternité de la Rabta, où sont morts les 11 nouveau-nés.

Le premier ministre Youssef Chahed a quant à lui assuré que "les responsables de tout manquement (seraient) poursuivis".

A lire aussi:

Rougeole chez un bébé: quels risques et quel traitement

Mort d'un bébé in utero: colère et enquête autour d'une maternité fermée dans la Drôme

Nord: il perd à Fortnite et frappe son bébé de 11 mois

Pas moins de 11 bébés sont morts en deux jours dans une maternité de Tunis.

Commentaires

-