Un médecin généraliste propose de soigner l'homosexualité par l'homéopathie

Un médecin généraliste propose de soigner l'homosexualité par l'homéopathie

Publié le :

Mardi 14 Août 2018 - 08:29

Mise à jour :

Mardi 14 Août 2018 - 08:32
C'est au travers d'un site aux allures de vraie plateforme scientifique que le médecin généraliste Jean-Yves Henry propose de soigner l'homosexualité grâce à… l'homéopathie. Il propose aussi des "solutions" semblables pour soigner les traumatismes dus aux viols ou aux inceste.
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jean-Yves Henry, qui se dit médecin généraliste sur le site Médecine-intégrée, propose de "soigner" l'homosexualité. Franceinfo a détaillé dans un article les dangers de telles préconisations.

Sur un site aux allures de vraie plateforme médicale ce "médecin généraliste, homéopathe et acupuncteur" propose de soigner l'homosexualité qui n'est selon lui pas une pathologie "mais un symptôme particulier (choix de vie) de patients border-line (…) personnalités intéressantes par ailleurs".

Ainsi et en utilisant des stéréotypes, le médecins a dressé une liste de différents produits issus de l'homéopathie capables de soigner le "Don Juanisme", la "problématique de séduction et de domination" présente selon lui chez les "travestis" ou les "drag queens".

A voir aussi: Gay Pride - un élu de Thiais enchaîne les amalgames autour de l'homosexualité (vidéo)

Jean-Yves Henry propose aussi de soigner des maux "typiquement féminins" comme la jalousie, ou simplement la "difficulté à accepter sa féminité".

En plus d'être mensongers, ce site représente un vrai dangers pour les personnes homosexuelles et plus particulièrement les jeunes.

"Si un jeune pense que son homosexualité relève de la pathologie, il risque de s'isoler. Nier son identité sexuelle, c'est nier qui on est. Cela peut conduire à l'échec scolaire par exemple, ou pire, au suicide. Rappelons que le taux de suicide chez les jeunes LGBT est trois à sept fois plus élevé que dans le reste de la population", a ainsi expliqué Joël Deumier, le président de l'association SOS homophobie.

La polémique a enflé ces derniers jours autour de cet article et le syndicat national des médecin homéopathes a vivement condamné ces prescriptions mensongères. "C'est complètement délirant, l'homosexualité n'a jamais été une maladie", s'est insurgé son président, le docteur Charles Bentz.

A lire aussi:

L'Ordre des médecins prend ses distances avec l'homéopathie

Placebo? Inefficace? Dangereuse? L'homéopathie bientôt plus remboursée?

Aureville - le maire accusé d'homophobie par un couple gay

Un médecin généraliste propose de soigner l'homosexualité grâce à l'homéopathie.


Commentaires

-