Une 2e vague du coronavirus "extrêmement probable" en France, alerte sur le relâchement des comportements

Une 2e vague du coronavirus "extrêmement probable" en France, alerte sur le relâchement des comportements

Publié le 23/06/2020 à 15:43
dianakuehn30010 de Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Une 2ème vague de l'épidémie de Covid-19 s'annonce t-elle? En France comme dans le monde entier, les autorités de santé alertent sur un risque d'une nouvelle flambée des cas de contamination dans les semaines, et, plus certainement encore, dans les mois à venir. Les Français sont appelés à ne pas relâcher leurs efforts pour limiter la propagation du virus.

Alors que la France poursuit son déconfinement progressif, le Comité scientifique a lancé une alerte lundi 22 juin : une deuxième vague de l'épidémie du coronivarus est extrêmement « probable » en France. Selon l’un de ses membres, Franck Chavin, une lente dégradation des indicateurs est à craindre pour l’automne. Un scénario qui serait « inquiétant » car il serait plus difficile à repérer : « Il faudra, selon lui, prendre des mesures extrêmement efficaces tout de suite, même si elles peuvent être limitée à certains groupes ».

Le relâchement des comportements des Français inquiètent les autorités
Le président du syndicat de médecins généralistes MG France, Jacques Battistoni, s’inquiète, dans les colonnes du Parisien, du relâchement des Français : il prend ainsi l’exemple de la Fête de la musique, mais aussi le comportement, plus global de la population : « J’ai pris le train la semaine dernière : dans le wagon, une personne sur deux portait son masque sous le nez, quand ce n’était pas autour du coup, ce qui, vous en conviendrez, n’est pas très utile. Le relâchement est évident, alors que, hélas, nous ne sommes toujours pas tirés d’affaires. »

Le reconfinement local décidé en Allemagne
Si le nombre de contaminations croît trop rapidement et que des clusters apparaissent dans les semaines et les mois à venir, il faudra alors peut-être reconfiner une partie de la population localement. C’est d’ailleurs le choix que vient de faire l’Allemagne pour les habitants du canton de Gütersloh (Rhénanie du Nord Westphalie) après la détection d’un foyer : 1500 personnes ont été détectée positives.

83 clusters en cours d'investigation en France
En France, la Direction générale de la santé a fait savoir lundi soir que le virus continue à circuler sur le territoire. Depuis le 9 mai, les autorités ont en effet détecté 253 foyers de contamination : 83 clusters sont en cours d’investigation au niveau national.

A lire aussi : Les symptômes durables du Covid-19, une souffrance encore trop peu connue ?

La situation en Guyane est particulièrement inquiétante
L’inquiétude pour les autorités se situe tout particulièrement en Guyane où le virus circule très activement. L’indicateur R0 (le taux de reproduction du Covid-19) a largement dépassé le seuil d’alerte de deux sur toute la côte et dans les principales villes de cette région d’Outre-Mer. Selon l’Agence régionale de santé, le pic de l’épidémie devrait être atteint en Guyane entre la deuxième et la troisième semaine de juillet. Les hôpitaux se préparent donc à un afflux massif de cas sévères de Covid-19.

Au niveau mondial, la pandémie de Covid-19 s’accélère. L’Organisation mondiale de la Santé a rappelé, lundi, que plus d’un million de cas ont été détectés dans le monde ces huit jours derniers seulement, rappelant que le premier million avait été comptabilisé en trois mois…

A lire aussi : Covid-19 : un point sur les études cliniques françaises
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le coronavirus SARS-CoV2 continue à se propager en France et dans le monde

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-