Une mutation génétique rare à l'origine de la mort subite du nourrisson?

Etude

Une mutation génétique rare à l'origine de la mort subite du nourrisson?

Publié le :

Jeudi 29 Mars 2018 - 12:56

Mise à jour :

Jeudi 29 Mars 2018 - 13:06
Une équipe de scientifiques britanniques et américains a étudié la possibilité que la mort subite du nourrisson soit due à un facteur génétique. En effet, selon les résultats de leurs recherches, publiés mercredi, une mutation génétique rare affectant les muscles respiratoires pourrait être en cause.
©Jorge Silva/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La mort subite du nourrisson, qui tue près de 250 bébés par an en France, est l'angoisse de tous les jeunes parents. Une angoisse, une source de questions, et un mystère que des scientifiques britanniques et américains ont tenté d'élucider récemment.

Une équipe de chercheurs, dont certains travaillent à Londres et d'autres au Texas, a publié mercredi 28 les résultats d'une étude qui laisse entendre qu'une mutation génétique rare (au niveau du gène SCN4A), affectant les muscles respiratoires des tout-petits, pourrait être à l'origine de ce décès brutal.

Toutefois, les chercheurs ont décidé de continuer à explorer cette piste, pour établir des certitudes avant de les soumettre à la communauté scientifique internationale pour consensus.

Lire aussi: mort subite du nourrisson - faire dormir son bébé dans la chambre parentale réduit les risques

"Notre étude est la première à associer la mort subite du nourrisson à une faiblesse des muscles respiratoires dont la cause est génétique. Cependant, d'autres recherches seront nécessaires pour confirmer et comprendre ce lien", a ainsi expliqué le professeur britannique Michael Hanna dans The Lancet.

Les scientifiques ont par ailleurs insisté sur l'importance de respecter les préconisations en matière de couchage des bébés, pour éviter la mort subite du nourrisson.

Les médecins conseillent ainsi de coucher leurs bébés sur le dos, d'éventuellement les caler avec des coussins adaptés, et surtout d'éviter de les faire dormir dans le lit des parents.

Selon un groupe de scientifiques, une mutation génétique rare affectant les muscles respiratoires pourrait être à l'origine de la mort subite du nourrisson.

Commentaires

-