Une substance cancérigène retrouvée dans des biscuits pour bébés

Au-delà des normes

Une substance cancérigène retrouvée dans des biscuits pour bébés

Publié le :

Vendredi 17 Février 2017 - 13:05

Mise à jour :

Vendredi 17 Février 2017 - 13:25
André Cicolella, toxicologue, a révélé vendredi sur Europe 1 la présence d'une substance cancérigène, l'acrylamide, dans des biscuits pour bébés.
©Denis Balibouse/Reuters
PARTAGER :

Auteur : ET

-A +A

L'acrylamide est une substance classée comme cancérigène probable par l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé). Pourtant, cet élément a été retrouvé en trop forte concentration dans les "P'tits Biscuits texture croquante et fondante" de la marque Nestlé.

Cette information a été révélée par André Cicolella, toxicologue, sur Europe 1 ce vendredi 17.

Selon une analyse indépendante effectuée sur 25 biscuits Nestlé pour bébés commercialisés en France. Une concentration de 226,1 microgrammes d'acrylamide par kilogramme a été retrouvée dans les friandises alors que les normes européennes recommandent une valeur maximale de 200 microgrammes par kilogramme.

"Un taux comme celui là est manifestement le signe d'un dysfonctionnement" a expliqué André Cicolella à l'antenne, mais "rien ne sert de paniquer pour autant. Les enfants qui ont consommé ces biscuits ne vont pas brutalement tomber malade".

Cependant le professionnel a lancé un appel à l'industrie alimentaire pour qu'elle élimine "au maximum ce type de contamination". Il est pour lui évident que l'industrie doit fournir des produits plus sains.

D'autres biscuits pour bébés contiennent des concentrations d'acrylamide très proches du seuil maximum autorisé: "Mes premiers biscuits orange" de Picot, qui sont pourtant labélisés "bio" et les "Biscuits junior aux pépites de chocolat" de la marque Carrefour contiennent respectivement 198,3 microgrammes et 192 microgrammes d'acrylamide par kilogramme.

L'un des directeurs de Nestlé France a déjà réagi aux résultats de cette analyse: "nous faisons effectuer des mesures régulières par des laboratoires indépendants et nous sommes très significativement en dessous des indicateurs européens", a-t-il déclaré.

Même si les trois marques ont été épinglées sur certains de leurs biscuits, les autres produits qu'elles vendent respectent les normes selon l'étude. Tous les autres produits analysés, y compris d'autres biscuits de ces trois firmes, sont largement en dessous des normes maximales autorisées, allant de moins de 30 à 135,5 microgrammes.

Auteur : ET

La marque Nestlé a été épinglée par cette analyse indépendante.

Commentaires

-