Urine et chlore, le cocktail des piscines qui favorise l'asthme et certains cancers

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Urine et chlore, le cocktail des piscines qui favorise l'asthme et certains cancers

Publié le 31/05/2017 à 11:03 - Mise à jour à 11:16
©Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une publication de la revue "Environemental Science & Technology" datée de mars dernier révèle que les eaux des piscines, dans lesquelles il y a de l'urine, sont toxiques pour la santé. les établissement municipaux contiennent tous entre 30 et 75 litres d'urines selon l'étude.

Une étude parue dans la revue Environemental Science & Technology en mars dernier, révèle que l'urine présente dans les piscines est toxique pour la santé. Selon les scientifiques qui ont réalisé cette enquête, les piscines municipales contiendraient entre 30 et 75 litres d'urine soit l'équivalent d'une poubelle de rue.

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont décider de mesurer la concentration en acésulfame de potassium dans deux piscines municipales canadiennes. Cette substance est un colorant alimentaire très présent sur le marché que l'organisme humain ne désagrège pas, il se retrouve donc "entier" dans l'urine. Ainsi, les scientifiques ont pu mesurer le nombre de litre d'urine présent dans les bassins.

Cette substance chimique est encore plus présente dans les jacuzzis. Le petit bassin à bulles d'un hôtel a été testé et celui-ci contenait trois fois plus d'acésulfame de potassium que la piscine la plus touchée. Si cette étude a été menée au Canada, les chercheurs ont cependant bien précisé que les tests qu'ils avaient effectué pouvaient être faits n'importe où.

Outre un aspect peu ragoutant des piscines en général, l'étude alerte sur les dangers de la présence d'urine, et pas là même d'acésulfame de potassium, dans les bassins. L'urine, lorsqu'elle se mélange au chlore, sensé désinfecter l'eau, se transforme en chlorure de cyanogène. Cette substance a été jugée cancérigène par diverses études antérieures. Les poumons, le cœur et le système nerveux des nageurs son les organes les plus sensibles à cette matière. Celle-ci augmente aussi les risques d'asthme et de cancer de la vessie. Quant aux yeux rouges des nageurs lorsqu'ils sortent des bassin: c'est aussi dû à l'urine et non au chlore. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les piscines municipales contiendraient toutes entre 30 et 75 litres d'urine.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-