UV: l'Australie interdit les cabines de bronzage

Stop au cancer de la peau

UV: l'Australie interdit les cabines de bronzage

Publié le :

Lundi 29 Décembre 2014 - 16:08

Mise à jour :

Lundi 29 Décembre 2014 - 18:35
A partir du 1er janvier 2015, les cabines de bronzage seront interdites dans la plupart des Etats australiens. Le pays compte le nombre de cancers de la peau le plus élevé au monde.
©Sierakowski/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Après le Brésil, c'est au tour de l'Australie de sauter le pas. A compter du 1er janvier, les solariums seront bannis dans la plupart des États du pays (la Nouvelle-Galles-du-Sud, le Victoria, le Queensland et l'Australie-Méridionale). Seuls l'Australie-Occidentale et la Tasmanie ne sont pas enclins, pour le moment, à interdire définitivement les cabines de bronzage. Pour autant, les deux Etats ont opté pour un renforcement de la législation en vigueur.

Cette annonce radicale intervient suite au décès d'une jeune femme en 2007. Atteinte d'un cancer de la peau, elle a consacré ses dernières années à lutter contre les solariums. Et elle n'est pas la seule à avoir subi les effets néfastes des cabines UV. Chaque année, 43 Australiens meurent après s'être rendus dans un solarium et près de 11.000 mélanomes (la forme la plus agressive des cancers cutanés) sont diagnostiqués, le taux le plus élevé au monde. Selon des études récentes, l'utilisation régulière de cabines UV avant l'âge de 35 ans multiplierait par deux le risque de cancer de la peau.

L'Australie n'est pas le premier pays à interdire les solariums. Le Brésil avait déjà pris cette décision en 2009. En France, le Sénat a proposé dès 2012 d'interdire les lampes à UV… en vain. Un décret a néanmoins été adopté par le gouvernement en 2013 pour "durcir la réglementation" en matière de cabines à UV, à l'occasion de la Journée nationale de prévention et dépistage des cancers de la peau. 

Reconnue comme l'une des principales causes de la forte augmentation des cancers cutanés, l'exposition aux UV artificiels est interdite aux mineurs en France. Depuis 2003, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) déconseille l'utilisation des cabines de bronzage. 

 

 

Chaque année, 43 Australiens meurent après s'être rendus dans une cabine UV.

Commentaires

-