Vaccin contre la grippe : c’est la pénurie dans les pharmacies

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Vaccin contre la grippe : c’est la pénurie dans les pharmacies

Publié le 26/10/2020 à 13:05
Pixabay
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Les Français nourrissent bel et bien, cette année, une peur particulière d’attraper la grippe. 
 
La campagne vaccinale a débuté il y a moins de 15 jours, n’a concerné que les publics prioritaires (personnes âgées et/ou à risques, personnels de santé…), et pourtant le constat est là : 70 à 80% des pharmacies sont en rupture de stock. 
 
« En deux-trois jours on a écoulé ce qu’on vend normalement en un mois »
 
Ce témoignage d’une pharmacienne de l’Eure pour France Bleu résume la situation. En une semaine, 5,3 millions de personnes ont été vaccinées, soit déjà la moitié du nombre de Français qui avaient fait ce choix l’an dernier.
 
Des livraisons étalées 
 
Les pharmaciens se retrouvent donc contraints, y compris pour des personnes prioritaires, de patienter jusqu’aux prochaines livraisons des laboratoires. Ce qu’a déploré Gilles Bonnefond, le président de l’Union des syndicats des pharmaciens d’officine, dans les colonnes de Capital :
 
« Malheureusement cette année, les industriels ont décidé de façon unilatérale de donner des vaccins avec plusieurs livraisons étalées entre les mois d’octobre, de novembre et de décembre »
 
Selon le ministère de la Santé, de nouvelles livraisons de doses vaccinales (des commandes déjà passées) devraient intervenir entre le 26 octobre et le 29 novembre, tandis qu’un stock d’Etat de 1 à 2 millions de doses pourrait être constitué et distribué à partir de la fin novembre. 
 
Il n’y en aura pas pour tout le monde
 
Cela n’y suffira pas, clament les pharmaciens. Pour les personnes âgées et fragiles, pour qui une pénurie pourrait s’avérer catastrophique, mais aussi pour les publics non prioritaires qui devraient en théorie avoir accès au vaccin contre la grippe à partir du 30 novembre.
 
Sur son site, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) interpelle directement Olivier Véran, demandant au ministère de la Santé 
 
« de prendre ses responsabilités et d’informer la population hors cible et les professionnels de santé prescripteurs qu’il n’y aura pas de vaccination antigrippale cette année en dehors des personnes fragiles »
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les personnes âgées et fragiles se sont ruées dans leurs pharmacies

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-