Vaccin: un lien entre ROR et autisme? Une nouvelle étude publiée

Vaccin: un lien entre ROR et autisme? Une nouvelle étude publiée

Publié le :

Mercredi 06 Mars 2019 - 15:07

Mise à jour :

Mercredi 06 Mars 2019 - 15:15
© FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Alors que l'existence d'un lien entre le vaccin ROR et l'autisme est affirmée sur de nombreux sites complotistes et par quelques médecins en disgrâce, une vaste étude danoise vient d'être publiée, confirmant que rien ne permet de dire que ce produit aurait de tels effets secondaires.

Le vaccin ROR (rougeole, oreillon, rubéole) pourrait provoquer l'autisme chez l'enfant. Cette théorie est présente depuis plusieurs années sur Internet où la défiance anti-vaccins a pris de l'ampleur ces dernières années, mais est à nouveau démentie.

Surfant sur cette défiance, de nombreux sites complotistes n'hésitent pas à assurer que l'aluminium utilisé comme adjuvant dans le vaccin peut provoquer ce trouble du développement. Mais une nouvelle étude danoise publiée dans les Annales de Médecine interne aux Etats-Unis vient une nouvelle fois nier l'existence d'un tel lien.

Ces recherches se démarquent par le nombre de cas observés. Ce sont ainsi 650.000 enfants vaccinés qui ont été suivis entre trois et quatre ans après leur naissance. Cette étude conclut que le vaccin ROR "n'augmente pas le risque d'autisme, ne déclenche pas l'autisme chez les enfants susceptibles (ayant des facteurs à risques, NDLR) et n'est pas associé avec un regroupement de cas d'autisme après la vaccination".

Voir: Epidémie de rougeole - Agnès Buzyn pointe la "désinformation" des anti-vaccins

Plusieurs autres études étaient auparavant arrivées à cette conclusion. En 2017, l'Inserm rappelait déjà face à la popularité croissante de la thèse inverse: "Il existe des preuves scientifiques très fortes de l’absence de lien entre la vaccination contre la rougeole –ou les vaccins rougeole-oreillons-rubéole (ROR) – et les maladies inflammatoires de l’intestin ou l’autisme. Il est avéré que l’étude suggérant un lien entre vaccination ROR et autisme était une fraude scientifique".

La fraude en question concernait les recherches d'Andrew Wakefield, médecin britannique radié pour avoir publié ces fausses théories en 1998, mais qui se présente encore comme médecin dans les conférences qu'il anime aux Etats-Unis, où il est proche des milieux ultraconservateurs. Il a toujours maintenu ses dires. Son étude portait sur 12 enfant autistes.

Lire aussi:                                               

Ethan, le lycéen américain qui s'est rebellé contre sa mère anti-vaccins

Scandale de vaccins en Chine: amende record contre un labo

Malade, elle met en cause les vaccins, les experts ses antécédents psychiatriques

Une étude portant sur 650.000 enfants n'a trouvé aucun lien entre vaccin ROR et autisme.


Commentaires

-