Vienne: à 5 ans il meurt subitement de la tuberculose, une campagne de dépistage sur les enfants va être lancée

Vienne: à 5 ans il meurt subitement de la tuberculose, une campagne de dépistage sur les enfants va être lancée

Publié le :

Mercredi 17 Mai 2017 - 20:20

Mise à jour :

Mercredi 17 Mai 2017 - 20:37
©Yale Rosen/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un enfant de 5 ans est mort à la fin du mois d'avril atteint d'une tuberculose qui n'a été détecté qu'après le décès de la victime. Une campagne de dépistage va être lancé dans son entourage pour dépister d'autres cas avant qu'il ne soit trop tard.

Il avait 5 ans, était scolarisé en classe de grande section à l'école maternelle de Smarves (département de la Vienne). Et il est mort, emporté par la tuberculose, une maladie que l'on croit révolue mais qui est toujours bien présente sur le territoire.

L'enfant est décédé le 25 avril dernier au CHU de Poitiers, quelques jours après avoir été admis pour une forte fièvre inexplicable. La nouvelle n'est connue que trois semaines plus tard car il faudra quatre autopsies pratiquées sur le corps de la petite victime pour enfin comprendre la nature du germe qui l'a tué: le bacille de Koch. L'enfant n'était pas vacciné contre la maladie, mais l'injection qui aurait pu le sauver n'est plus obligatoire depuis 2007.

Au-delà de la tragédie de la mort de cet enfant reste une question: était-il le "patient zéro" et d'autres jeunes de son âge sont-ils aussi porteur de la maladie?

Les autorités locales ont annoncé qu'une campagne de dépistage va être organisée jeudi 18 et vendredi 19 auprès de 60 enfants. Des tests cutanés effectués en urgence la semaine précédente ont amené deux enfants à l'hôpital pour vérifier s'ils sont atteints de la maladie, sans que les résultats ne soient connus pour le moment.

La tuberculose n'est en rien une pathologie "du passé", même en France. Selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie a même tué pas moins d’1,8 million de personnes dans le monde en 2015. C’est 300.000 morts de plus qu’en 2014. Et la maladie progresse: 10,4 millions de cas ont été recensés en 2015, un chiffre qui ne cesse de grimper.

La victime n'était pas vaccinée contre la tuberculose.


Commentaires

-