Zika: les Etats-Unis annoncent qu'ils testeront tous les dons du sang

Zika: les Etats-Unis annoncent qu'ils testeront tous les dons du sang

Publié le :

Samedi 27 Août 2016 - 10:12

Mise à jour :

Samedi 27 Août 2016 - 10:12
©MarvinRecinos/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'inquiétude grandit aux Etats-Unis face à l'expansion du virus Zika. Dorénavant, l'ensemble des dons de sang seront testés, même ceux issus de donneurs n'ayant pas voyagé dans les zones à risques.

La crainte continue de monter. L’Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration-FDA) a annoncé que dorénavant toutes les poches de sang issues des dons seront dépistées pour vérifier la présence ou non du virus du Zika. Ce message envoie surtout le signal d’une ampleur corissante de cette épidémie.

Avant cette annonce, les poches de sang provenant de donneurs ayant récemment séjourné dans les pays les plus à risques, comme la zone Caraïbes, ou une bonne partie de l’Amérique du Sud, dont le Brésil qui vient d’accueillir les JO, étaient déjà testées. Elles le seront toutes systématiquement.

Les autorités reconnaissent qu’un ciblage aussi large est d’abord le signe de leurs difficultés à circonscrire exactement les périmètres de l’épidémie potentielle: "Il y a encore beaucoup d'incertitudes en ce qui concerne la nature et l'étendue de la transmission du virus du Zika", a ainsi expliqué Peter Marks, directeur à la Food and Drug Administration dans un communiqué."A ce stade, cette recommandation de tester toutes les réserves de sang aidera à s'assurer que du sang non contaminé est disponible pour les gens qui auraient besoin d'une transfusion", a-t-il ajouté.

Le Zika se transmet par la piqûre du moustique Aedes aegypti, mais aussi par voie sexuelle-le virus pouvant rester au moins six mois dans le sperme- ou transufison sanguine. 80% des patients ne développent aucun symptôme. Pour ceux qui déclarent la maladie, les symptômes les plus courants sont des éruptions cutanées et des douleurs articulaires ou musculaires. Dans l’absolu, la maladie ne présente guère de gravité pour une personne adulte en bonne condition physique, même si la mort d’un Américain de 70 ans a été enregistrée. Cependant, une femme enceinte infectée a de plus grandes chances de donner naissance à un enfant souffrant de microcéphalie, une malformation cérébrale.

Aux Etats-Unis près de 2.500 cas de Zika ont été recensés sur le continent, dont 584 femmes enceintes. Et plus de 9.000 dans les territoires américains comme Porto Rico, dont 812 femmes enceintes.

 

Le principal vecteur de la maladie est le moustique "Aedes aegypti".


Commentaires

-