Apollo 11: Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Michael Collins, l'étoffe des héros

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Apollo 11: Neil Armstrong, Buzz Aldrin, Michael Collins, l'étoffe des héros

Publié le 09/07/2019 à 10:48 - Mise à jour le 20/07/2019 à 11:47
©Ho/Nasa/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): JmC

-A +A

Nés tous trois en 1930, ils sont entrés dans la légende en devenant le premier équipage à débarquer sur la Lune. Un demi-siècle plus tard, le monde entier se souvient de leurs noms. Armstrong est mort en 2012 à l'âge de 82 ans, Aldrin et Collins sont aujourd'hui octogénaires.

> NEIL ARMSTRONG. Le plus célèbre mais le plus discret des trois. Surnommé "Mister Cool" par ses collègues, il était réputé pour son humour décalé mais surtout son sang-froid, son calme, sa capacité à prendre la bonne décision. "Neil réfléchit soigneusement puis fait ce qui lui paraît bien. Et en général, c'est la chose à faire. Je ne crois pas que qui que ce soit puisse lui arriver à la cheville", dit de lui Buzz Aldrin. Né à Wakaponeta, dans l'Ohio (nord-est des États-Unis), fils de fonctionnaire, Armstrong apprend très vite à piloter, effectuant son premier vol solo à 16 ans. Pilote dans la Marine, il fait la guerre de Corée, entre dans le Naca (Comité national d'études aéronautiques) puis à la Nasa, où il participe au programme Gemini avant d'être désigné pour Apollo 11. Il quittera la Nasa en 1971 et deviendra professeur d'université jusqu'à la fin des années 70, consultant et membre de plusieurs conseils d'administration. En 1969, il était marié à Janet, avait deux fils âgés de 12 et 6 ans, et a ensuite divorcé. Il a fini sa vie avec Carol, sa seconde femme, dans son Ohio natal, où il est décédé le 25 août 2012, à 82 ans, des suites de complications cardio-vasculaires après une opération cardiaque.

Lire aussi:  Critique – First Man, le premier homme sur la Lune: Ryan Gosling dans la peau de Neil Armstrong

> EDWIN "BUZZ" ALDRIN. Fils d'un pilote célèbre des années 30, Aldrin avait connu, jusqu'à son voyage lunaire, un parcours sans faute: brillantes études militaires, guerre de Corée, pilote d'essai, Nasa, programme Gemini, Apollo 11. On le surnommait "Monsieur Rendez-vous", pour son obsession à calculer les trajectoires des engins spatiaux et des astres. C'est quelques mois après avoir été le deuxième homme à marcher sur la Lune qu'il sombrera dans l'alcoolisme, la dépression et une vie sentimentale agitée. En 1969 il était marié à Joan Ann, et avait deux fils et une fille de 14, 12 et 11 ans. Il a remonté la pente dans les années 80, siégeant dans plusieurs conseils d'administration, devenant consultant, donnant des conférences, écrivant son autobiographie et plusieurs ouvrages, participant à Dancing with the Stars en 2010, jouant son propre rôle dans le film Transformers-3 en 2011 ou prenant part à plusieurs campagnes publicitaires. De loin le plus médiatique des trois héros, à 89 ans il est aujourd'hui très actif sur les réseaux sociaux (voir ici ses comptes Twitter et Instagram).

Lire aussi: De retour de la Lune, Buzz Aldrin a rempli une note de frais

> MICHAEL COLLINS. C'est le gentleman du trio, le plus fair-play, qui répète depuis 50 ans qu'il n'est pas affecté d'être celui qui n'a pas marché sur la Lune. "J'ai été décrit parfois comme «l'homme le plus seul qu'il y ait jamais eu dans l'Univers», ce 20 juillet 1969. Ce qui est vraiment un tas d'idioties: le centre de contrôle de Houston me jactait dans l'oreille la moitié du temps", a-t-il raconté avec humour. En 1969, marié à Patricia, il avait deux filles et un fils de 10, 7 et 6 ans. Après Apollo 11, il deviendra de 1971 à 1978 directeur du Musée de l'Air et de l'Espace de Washington, en faisant le plus grand musée aéronautique du monde. Aujourd'hui, à 88 ans, il jouit d'une retraite paisible en Floride, auprès de ses filles (sa femme est décédée en 2014). Moins reclus qu'Armstrong, moins médiatique qu'Aldrin, il fait preuve avec les journalistes, 50 ans après, de la même élégance que seuls possèdent les vrais modestes.

Auteur(s): JmC


PARTAGER CET ARTICLE :


L'équipage d'Apollo 11: (de gauche à droite) Neil Armstrong, Michael Collins, Buzz Aldrin.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-