Banques: près de 1 milliard de dollars volés par des pirates informatiques

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Banques: près de 1 milliard de dollars volés par des pirates informatiques

Publié le 16/02/2015 à 15:06 - Mise à jour le 17/02/2015 à 12:13
©Kacper Pempel/Reuters.
PARTAGER :

Auteur(s): Pierre Plottu

-A +A

Une bande de cybercriminels russes, ukrainiens et chinois ont trouvé le moyen de pirater des centaines d'établissements bancaires en infiltrant les réseaux de ces derniers. Montant du butin de ces attaques débutées en 2013 et toujours en cours: jusqu'à un milliard d'euros.

C'est peut être le "casse" du siècle. Selon un rapport de l'entreprise russe spécialiste en cybersécurité Kaspersky et révélé par la presse anglo-saxonne ce lundi, une centaine d'établissements bancaires du monde entier se seraient fait pirater par des "braqueurs 2.0".

Le montant estimé de ces attaques, qui auraient débuté en 2013 et seraient toujours en cours: entre, au bas mot, 300 millions et jusqu'à un milliard de dollars (soit de 260 à 880 millions d'euros), selon les estimations de Kaspersky.

Si l'on sait que les banques concernées sont implantées dans une trentaine de pays différents, dont l'Allemagne, les Etats-Unis, la Chine ou encore la Russie, aucun nom d'enseigne n'a filtré. Les pirates seraient quant à eux d'origines russes, ukrainiennes et chinoises et membres d'un groupe surnommé "Carbanak", du nom du virus qu'ils utilisent pour leur astucieuse effraction.

"Il s’agit d’une cyberattaque très astucieuse et digne de professionnels", a déclaré Sergey Golovanov, responsable de la sécurité au sein de Kaspersky. Les braqueurs  utiliseraient ainsi un logiciel permettant d'espionner à distance les ordinateurs infectés, d'y voler des données et même d'en prendre le contrôle, ce qui leur permettrait d'étudier les habitudes des employés de banque et les procédures de sécurité. Charge aux pirates ensuite de mettre en place une attaque permettant de détourner ces protections.

Leurs attaques ont ainsi pris de nombreuses formes différentes, allant du piratage de distributeurs de billets (pour qu'ils distribuent de l'agent "à volonté" et au moment choisi), aux virements vers des comptes leur appartenant.

 

Auteur(s): Pierre Plottu


PARTAGER CET ARTICLE :


Les pirates infesteraient les ordinateurs d'employés de banque avec un logiciel malveillant leur permettant d'étudier les procédures de sécurité.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-