Cisjordanie: découverte d'une nécropole vieille de 4.000 ans

Cisjordanie: découverte d'une nécropole vieille de 4.000 ans

Publié le :

Lundi 07 Mars 2016 - 12:09

Mise à jour :

Lundi 07 Mars 2016 - 12:20
©Pouzet/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des archéologues ont mis à jour une nécropole vieille de 4.000 ans près de la ville de Bethléem, en Cisjordanie. A l'intérieur des tombes, ils ont découvert des objets funéraires extrêmement sophistiqués et datant pour certains de l'âge de bronze.

Une ancienne nécropole vieille de 4.000 ans a été découverte près de la près de la ville de Bethléem, en Cisjordanie. La nécropole s'étendait sur trois hectares et contenait à l'origine plus de 100 tombes. Elle aurait été utilisée entre 2200 et 650 avant Jésus-Christ. 

Le site archéologique se situe sur le flanc d’une colline, appelée Khalet al-Jam'a. "La durée d'utilisation du site, plus d'un millénaire et demi ou plus, et le grand nombre de tombes, suggèrent que Khalet al- Jam'a était la nécropole d'une construction importante de la région, peut-être une ville", explique Lorenzo Nigro de l'Université Sapienza de Rome. D'après lui, les découvertes réalisées sur la nécropole prouve que la ville était riche et dotée d'un accès aux routes commerciales.  D'anciens documents font état d'une "Beth-Lehem" qui florissait dans la région, font valoir les scientifiques.  

Bien que la nécropole ait été détruite par les pillages et la construction, les archéologues ont pu identifier au moins trente tombes dans lesquelles se trouvaient des objets funéraires très sophistiqués. "La nécropole de Khalet al- Jam'a se caractérise principalement par des tombes avec des chambres simples ou multiples taillées dans la roche", décrit l'équipe dans un papier publié dans la revue Vicino Oriente.  Dans l'une des tombes, les restes d'un homme, d'une femme et d'un enfant ont été découverts avec deux dagues de bronze et des céramiques, dont deux vases jumeaux. Le tout  date de l'âge de bronze ancien, il y a plus de 3.500 ans, estiment les archéologues. Dans une autre, ces derniers ont mis à jour un squelette d'homme presque complet ainsi qu'une lampe en céramique, datant des débuts de l'âge de bronze.

Mais, à partir de 650, la nécropole est tombée dans l'oubli, explique Nigro,  précisant que le nom de Bethléem a alors cessé d'apparaître pendant plusieurs siècles avant de réapparaitre à l'époque du Christ. "Il semble que la ville est souffert une crise", explique-t-il. Si les scientifiques ignorent de quelle crise il s'agit exactement, à cette époque les Assyriens et les Babyloniens lancèrent des campagnes militaires dans la région, rappellent-ils. 

 

Le site archéologique se situe sur le flanc d’une colline, appelée Khalet al-Jam'a. (Image d'illustration).

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-