Découverte de Proxima b, une planète "habitable" et proche de la Terre

Découverte de Proxima b, une planète "habitable" et proche de la Terre

Publié le :

Jeudi 25 Août 2016 - 11:46

Mise à jour :

Jeudi 25 Août 2016 - 11:55
©M. Kornmesser/European Southern Observatory/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des scientifiques ont découvert l'exoplanète la plus proche de la Terre. Proxima b tourne autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche du Soleil, et pourrait être habitable.

Un consortium international de scientifiques, parmi lesquels un Français, a découvert l'exoplanète la plus proche de la Terre, Proxima b. Elle tourne autour de Proxima du Centaure, qui est l'étoile la plus proche du Soleil, et serait "seulement" à 4,2 années-lumière de nous. Les scientifiques ont partagé leur découverte dans la revue scientifique Nature mercredi 24.

Proxima b a une masse similaire à celle de la Terre, environ 1,3 fois plus grosse. Elle serait tellurique, c'est-à-dire faite de roches comme la Terre, et elle présenterait un sol solide. Elle orbite à 7 millions de kilomètres de son étoile, 5% de la distance Terre-Soleil, et effectue une rotation complète en 11 jours quand la Terre le fait en 365 jours. Sa situation pourrait la rendre habitable car elle n'est ni trop proche, ni trop loin de son étoile, ce qui rendrait possible la présence d'eau liquide à sa surface, indispensable à la vie. 

Si elle est proche de son soleil, Proxima b ne reçoit pas le même rayonnement que Mercure, la planète la plus proche du Soleil. En effet, Proxima du Centaure est une naine rouge, une étoile plus petite, moins chaude et moins brillante que le Soleil et Proxima b recevrait donc un rayonnement pouvant être favorable à la vie. Elle se situe dans la "zone habitable", où la température est comparable à celle de la Terre, située entre -30 et 30 degrés Celsius.

Mais habiter sur Proxima b ne sera pas forcément possible. L'exoplanète peut être dépourvue d'atmosphère et, vu sa proximité avec son étoile, elle peut aussi être en rotation synchrone et présenter toujours la même face à son soleil.

Sa proximité va permettre aux scientifiques de l'observer, notamment grâce aux télescope E-ELT, actuellement en construction au Chili et qui présentera un diamètre de 39 mètres permettant de la "voir". Ces observations futures permettront de déterminer si Proxima b est habitable, voire habitée.

 

L'Observatoire européen austral a mis à disposition cette représentation de ce que pourrait être la surface de l'exoplanète Proxima b.

Commentaires

-