Déploiement de la 5G : nos internautes se prononcent contre

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Déploiement de la 5G : nos internautes se prononcent contre

Publié le 17/09/2020 à 10:56
© JUNG Yeon-Je / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
« Etes-vous pour ou contre la 5G ? » France-Soir vous a posé la question sur sa page Facebook, et les réponses sont sans appel. 
 
On a eu beau chercher, aucun des 227 abonnés qui se sont exprimés s’est déclaré favorable à cette technologie. Sauf une personne – mais c’était de l’ironie – qui s’est réjouie de savoir que « les conneries vont circuler dix fois plus vite sur les réseaux sociaux ». Certes ! 
 
Chez les personnes qui ont argumenté leur réponse, l’inutilité de la 5G fait partie des principales raisons de l’opposition. Ainsi résumé par une internaute : 
 
« Qui a besoin qu’un film soit téléchargé en 1 seconde plutôt qu’en 40 secondes ? (…) Qui a besoin de voir arriver un volumineux fichier qu’il n’aura pas le temps de lire ? Qui peut travailler à la vitesse de la lumière ? »
 
Ou bien encore :
 
« J’en ai rien à faire que mes baskets soient connectées à une montre qui me dira combien de pas j’ai fait dans la journée »
 
Peu d’intérêt pour le moment
 
Effectivement, pour les utilisateurs lambda, les bénéfices de la 5G par rapport à la 4G risquent de se faire attendre. Ce que confirme d’ailleurs l’Arcep, le gendarme des télécoms, sur son site internet en précisant que la 5G « sera dans un premier temps une 4G améliorée, avec plus de débit et de capacité ».
 
Il faudra en réalité attendre au moins 2022 (disons 2023 avec les retards pris) et la « 5G Stand Alone » pour accéder aux fonctions de gestion intelligente du réseau. 
 
Ce jeudi matin, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, a d’ailleurs bien précisé sur France Info qu’il s’agit d’abord « d’éviter une saturation de la 4G » - dans les villes s’entend, car on rappelle que certaines zones rurales l’attendent encore.
 
Risques sanitaires et environnementaux
 
A ces considérations pratiques s’ajoutent de nombreuses inquiétudes liées aux potentielles conséquences sanitaires (« Je ne suis pas du pop-corn ») et environnementales (« un gouffre en électricité »). 
 
« Aller de l’avant oui, mais pas sur cette route-là, trop dangereuse pour l’avenir de la terre et de ses habitants »
 
Sans oublier ce qui touche à l’exploitation future de nos données, aux risques de l’apparition d’un « système de surveillance à la chinoise », etc. 
 
Et comme France-Soir compte manifestement beaucoup d’#Amish parmi ses abonnés, bon nombre d’internautes ne comprennent pas l’urgence du déploiement de la 5G et se prononcent en faveur du moratoire demandé par la Convention citoyenne pour le climat.
 
Nous reviendrons sur ce sujet de la 5G dans les prochains pour tenter d’y voir plus clair dans les enjeux sanitaires, environnementaux, mais aussi sociétaux de cette technologie. Rendez-vous demain pour parler ondes électromagnétiques, seuils d’exposition et antennes à faisceaux orientables. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Quelle sera la réelle utilité de la 5G ? Nos internautes se le demandent

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-