Des pubs YouTube accusées de miner de la crypto-monnaie

Nouveau danger

Des pubs YouTube accusées de miner de la crypto-monnaie

Publié le :

Lundi 29 Janvier 2018 - 15:02

Mise à jour :

Lundi 29 Janvier 2018 - 15:16
Les ressources des utilisateurs de YouTube étaient utilisées à leur insu par certaines publicités. Un algorithme présent dans ces annonces permettait de générer de la crypto-monnaie. Plusieurs autres sites et navigateurs sont concernés.
©Flickr
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Des mesures sont en train d'être prises contre le cryptojacking. Différents sites, comme YouTube, ou navigateurs, à l'image d'Opera, Chrome ou Firefox, ont repéré il y a quelques mois que certaines annonces utilisaient les ressources des ordinateurs des internautes pour miner de la crypto-monnaie.

D'après le site Ars Technica, certains internautes ont remarqué que leur ordinateur ralentissait, chauffait et faisait parfois plus de bruit qu'à l'ordinaire lorsqu'ils étaient sur certains sites, sur YouTube notamment. C'était en fait parce que des annonces utilisaient les ressources de leurs appareils pour générer de la crypto-monnaie.

Le "data mining", processus complexe qui permet de tracer et sécuriser les transactions en crypto-monnaies, comme le célèbre Bitcoin, demande en effet une grande puissance informatique. D'où l'idée peu scrupuleuse de passer par de nombreux odinateurs de particuliers.

A voir aussi: Bitcoin - un actif au bord de l'explosion... mais qui devrait s'institutionnaliser

"La génération de crypto-monnaie par le biais des annonces publicitaires est une forme relativement nouvelle d’abus qui viole nos règles et que nous surveillons activement. Nous appliquons nos politiques par le biais d’un système de détection multicouche sur nos plateformes, que nous mettons à jour au fur et à mesure que de nouvelles menaces émergent", a réagi l'entreprise Google jeudi 18.

Le géant du web compte bien lutter contre ces nouveaux actes malveillants tout comme les navigateurs Opera et Firefox. Le second a d'ailleurs lancé une nouvelle protection contre le cryptojacking lundi 22.

"YouTube a probablement été ciblé parce que les utilisateurs sont généralement sur le site pour une période de temps prolongée", a expliqué Troy Mursch, chercheur en cybersécurité. "C'est une cible de choix pour les logiciels malveillants de cryptojacking, car plus les utilisateurs extraient de crypto-monnaie, plus ils gagnent d'argent", a-t-il poursuivit.

Face à ce tout nouveau problème, différents antivirus et bloqueurs de publicité ont mis à jour leur logiciels pour éviter le cryptojacking.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Les différents sites et navigateurs comptent lutter contre le cryptojacking.

Commentaires

-