Des scientifiques japonais veulent être les premiers à percer le manteau terrestre

Des scientifiques japonais veulent être les premiers à percer le manteau terrestre

Publié le :

Mardi 11 Avril 2017 - 16:27

Mise à jour :

Mardi 11 Avril 2017 - 16:47
Afin de mieux comprendre et de prévenir les tremblements de terre, des scientifiques japonais veulent percer au delà de a croûte terrestre jusqu'au niveau appelé le manteau. Durant leur annonce la semaine dernière, les scientifiques ont expliqué vouloir lancer leur opération à l'horizon 2030.
© TOSHIFUMI KITAMURA / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Japon est très touché par les séismes, et c'est pour cela que des scientifiques locaux ont voulu mieux comprendre et prévenir ces catastrophes naturelles. Un groupe de chercheurs de l'Agence japonaise pour la science et la technologie maritime et terrestre (JAMSTEC) a alors annoncé le 4 avril dernier vouloir percer la croûte terrestre jusqu'au manteau.

Notre planète est constituée de plusieurs couches: le noyau, le noyau externe liquide, le manteau puis la croûte terrestre. Ce sera la première fois de l'histoire que des hommes perceront entièrement, ou du moins tenteront de le faire, la première couche de notre planète pour arriver au manteau.

La croûte terrestre mesure en moyenne 30 kilomètres d'épaisseur mais est plus fine sous les océans, où elle ne dépasse pas les 10 kilomètres. C'est donc au large d'Hawaï, du Mexique et du Costa Rica que les scientifiques veulent faire leurs recherches. Si celles-ci commenceront en septembre prochain près de l'île américaine, la phase finale de leurs travaux, le perçage de la totalité de la croûte et d'un kilomètre de manteau terrestre, n'est prévue qu'en 2030.

"Nous ne connaissons pas l'exacte composition du manteau à l'heure actuelle. Nous avons seulement vu quelques morceaux du manteau - la roche est très belle, c'est une sorte de vert jaunâtre", a expliqué le chercheur de la JAMSTEC Natsue Abe, dans des propos rapportés par CNN.

Il faudra donc que les chercheurs se penchent attentivement sur la nature et la composition de cette roche encore très peu connue avant de percer la croûte terrestre puis le manteau.

Le gouvernement japonais, qui aide ce groupe de chercheurs, espère trouver de nouveaux moyens pour prédire les tremblements de terre. "Au Japon, nous avons des volcans, des tremblements de terre et ce genre de risques naturels. Les hommes veulent créer un équipement de surveillance ou d'analyse, mais nous ne savons pas quel genre de facteur utiliser", a souligné Natsue Abe.

C'est par la mer que les chercheurs japonais veulent atteindre le manteau terrestre.


Commentaires

-