Deux satellites Galileo lancés par une fusée Soyouz

Deux satellites Galileo lancés par une fusée Soyouz

Publié le :

Vendredi 11 Septembre 2015 - 10:07

Mise à jour :

Vendredi 11 Septembre 2015 - 10:24
Deux satellites de géolocalisation Galileo ont été placés en orbite avec succès par une fusée russe Soyouz dans la nuit de jeudi à ce mercredi. Ils font partie du programme destiné à assurer l'indépendance de l'Europe face au GPS américain.
©Benoît Tessier/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Deux satellites Galileo ont été placés en orbite avec succès dans la nuit de jeudi 10 à ce vendredi par une fusée russe Soyouz, a fait savoir la société française Arianespace. Le lanceur a décollé du pas de tir de Sinnamary en Guyane, à 4h08, heure de Paris. Quelques heures plus tard il a mis sa précieuse cargaison en orbite autour de la terre a une altitude de 23.500 kilomètres.

Le lancement de ce 9ème et 10ème satellite Galileo est d'ores et déjà considéré comme un succès par la société. Le programme avait pourtant connu des ratés depuis sa mise en place, au début des années 2000. Les satellites Galileo sont destinés au système de navigation européen du même nom. Ils ont pour but de donner à l'Europe plus d'indépendance face au système GPS (Global positioning system) américain.

Mais les retards et les surcoûts se sont depuis alourdis. En août 2014, les cinquième et sixième satellites avaient été mis sur une mauvaise orbite. Ils devraient finalement être en mesure de fonctionner début 2016. Le quatrième, lui, ne pourra pas fonctionner correctement.

La constellation Galileo doit compter 30 satellites pour remplir son rôle d'ici 2020. Mais le système devrait pouvoir rendre ses premiers services au trafic routier et marin dès que 16 d'entres eux seront en orbite et opérationnels. Ce qui devrait selon, les prévisions de l'Agence spatiale européenne (ESA), être possible à la fin de l'année 2016. Un nouveau lancement de deux satellites par une fusée Soyouz est prévu pour décembre de cette année. Quatre autres devraient ensuite être transporté par le lanceur européen Ariane-5 au second semestre 2016.

 

Les 9e et 10e satellites de la constellation Galileo ont été mis en orbite.


Commentaires

-