EasyJet : piratage des données de 9 millions de clients, un cabinet d'avocat réclame 20 milliards d'euros

EasyJet : piratage des données de 9 millions de clients, un cabinet d'avocat réclame 20 milliards d'euros

Publié le 28/05/2020 à 11:05 - Mise à jour à 11:10
© Josep LAGO / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

C’est une cyberattaque très sophistiquée qui a permis la fuite, pendant 5 mois, des données de millions de clients d’easyJet. Pour plus de 2000 d’entre eux, les données bancaires ont été accessibles aux pirates. Un cabinet d’avocat souhaite mener une action collective contre la compagnie aérienne.

Neuf millions de clients easyJet sont concernés à travers le monde : la compagnie aérienne britannique a annoncé avoir été visée par une cyberattaque « hautement sophistiquée » il y a quelques jours. Elle a permis aux hackers d’accéder aux données personnelles parmi lesquelles adresses email, détail de voyage et, pour une toute petite partie des clients concernés (2208 selon la compagnie), les données de cartes de crédit. L’ensemble des clients touchés ont en principe été contactés ces derniers jours et la compagnie a bien entendu veillé à prévenir en tout premier les clients dont les données de paiement ont été accessibles aux pirates informatiques.
Elle a présenté ses excuses à ses clients et les a appelés à la vigilance, « en particulier s’ils reçoivent des demandes non sollicitées ».

Plus de 20 milliards d’euros de dommages réclamés à easyJet
Un cabinet d’avocats a la ferme intention de réclamer une indemnisation pour les clients victimes de ce piratage. Son montant estimé ? Plus de 20 milliards d’euros. Cette somme correspond à un dédommagement qui, selon le cabinet international PGMBM, doit s'élever à 2000 euros de livres par personnes (soit 2245 euros). Il invite tous les clients affectés « dans le monde » à se joindre « sans frais » à la plainte et à la demande d’indemnisation. Elle rappelle que les victimes du piratage ont, en vertu de l’article 82 du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l’Union européenne, droit à une indemnisation « pour les inconvénients, la détresse, la gêne et la perte de contrôle de leurs données personnelles ».

Les clients concernés prévenus trop tard ?
Le cabinet estime qu’alors que les intrusions ont été décelées dès janvier, les premiers avertissements d’easyJet à ses clients ont trop tardé puisqu’ils sont intervenus en avril. Le directeur du cabinet d’avocats affirme qu’il s’agit « d’une violation de données monumentale et d’une terrible faute de responsabilité qui a à un impact sérieux sur les clients d’easyJet. Il s’agit d’informations personnelles, poursuit-il, pour lesquelles nous faisons confiance aux entreprises, et les clients s’attendent à juste titre à ce que tous les efforts soient faits pour protéger leur vie privée ». Les données auraient fuité pendant près de 5 mois et il s’est écoulé près de deux mois entre le repérage de la fuite et sa réparation.

Alors que, comme toutes les compagnies du monde, l’entreprise fondée par Stelios Haji-Ioannou est d’ores et déjà fragilisée par la crise du coronavirus, cette attaque tombe on ne peut plus mal.

A lire aussi : Siège sans dossier sur un vol easyJet : la photo qui fait polémique

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Alors que la plupart des avions d'easyJet sont cloués au sol, cette attaque informatique est un nouveau coup dur pour la compagnie

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-