Élections US: l’impact des élections sur les géants chinois de la tech TikTok, Wechat, Huawei...

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Élections US: l’impact des élections sur les géants chinois de la tech TikTok, Wechat, Huawei...

Publié le 05/11/2020 à 12:13 - Mise à jour à 12:19
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Les géants de la tech' américaines ont été les protagonistes de la présidentielle américaine, autour de la question des campagnes d’information et de désinformation des candidats, concernant l’investissement de leur budget sur les plateformes numériques  par rapport à la dernière élection en 2016, et d’autres sujets. Les premiers résultats des élections impactent déjà la bourse, et les entreprises chinoises pourraient voir leur destin basculer après l’annonce des résultats officiels. Les BATAX, les géants chinois du numérique, suivent les résultats plus que jamais de près.

Incertitude pour le futur des plateformes chinoises

L'administration du Président Trump avait sanctionné le géant des télécommunications Huawei basé à Shenzhen en Chine et les sociétés d'intelligence artificielle Megvii et SenseTime. Des décrets avaient également été pris pour interdire les produits des entreprises chinoises ByteDance (dont Tiktok) et Tencent (qui développe la messagerie WeChat) aux États-Unis. Trump envisageait aussi la possibilité de sanctions supplémentaires contre des entreprises chinoises comme Alibaba, le géant de la vente en ligne.
La candidate au poste de vice-présidente de Joe Biden, Kamala Harris, de son côté, entretient des relations étroites avec le secteur américain de la technologie et écoute avec attention les appels de dirigeants de la Silicon Valley, comme Mark Zuckerberg de Facebook, qui se plaignent d’un secteur technologique américain sur-réglementé en retard par rapport à ses pairs chinois qui progressent rapidement.

TikTok et WeChat au centre des pressions

Biden et Trump ont tous deux évité toute présence officielle sur la plateforme TikTok, et Biden a demandé au personnel de campagne de supprimer l'application de leurs téléphones.
Cependant, les supporters des deux camps utilisent TikTok pour exprimer leur soutien à leur candidat. Les ordres exécutifs de l'administration Trump pour bloquer TikTok et WeChat sont pour l’instant bloqués devant les tribunaux à la suite de poursuites judiciaires, et il n'est pas sûr qu'une administration Biden soutiendrait (ou non) les mêmes interdictions.

Un changement de situation pour Huawei?

Les sanctions de Trump contre Huawei pour couper le géant chinois de la 5G de ses fournisseurs ont accéléré la volonté du groupe de construire sa première usine de puces sans composants américains à Shanghai, et ont laissé les fournisseurs de télécommunications des zones rurales des États-Unis démunis, car ils dépendaient auparavant de l'infrastructure plus abordable de Huawei pour certaines parties de leur réseau.
Alors que Biden soutient également une interdiction de Huawei aux États-Unis et s'oppose lui aussi aux ambitions de Huawei pour la 5G,  son approche vise à mettre en place une coalition de la gouvernance technologique mondiale.

Pour les GAFAM, des actions à la hausse

Alors que les BATAX chinois attendent soucieux les prises de position qui pourraient favoriser le secteur de l'économie local, les grands gagnants des élections semblent bien être les GAFAM américains. Outre la solidité des géants du net en cette période d'instabilité, la possibilité que le Congrès reste divisé, fait espérer une législation plus souple contre la Big Tech et cela fait monter les actions des grandes plateformes américaines en bourse. 
Facebook a été le plus grand gagnant ce mercredi matin, les actions ayant bondi de plus de 6%. Apple a été échangé avec près de 3% de hausse. L’action d'Amazon a bondi de plus de 3,5%. Netflix a enregistré une hausse de plus de 3%, tandis que l'action d'Alphabet a augmenté de plus de 3,5%. Microsoft a également été échangé à plus de 3,5% de hausse.

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Biden soutient également une interdiction de Huawei aux États-Unis et s'oppose lui aussi aux ambitions de Huawei pour la 5G

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-