Europe, le satellite de Jupiter, abrite un océan propice à la vie

Europe, le satellite de Jupiter, abrite un océan propice à la vie

Publié le :

Samedi 21 Mai 2016 - 15:43

Mise à jour :

Samedi 21 Mai 2016 - 15:51
©Handout / NASA/JPL-Caltech/SETI Institute / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

D'après des scientifiques de la Nasa, Europe, la lune gelée de Jupiter disposerait d'un océan sublgaciaire propice à la vie. En effet, ses profondeurs contiendraient dix fois plus d'oxygène que d'hydrogène, un ratio que l'on retrouve dans les océans terrestres.

La vie pourrait-elle se propager sur Europe, l'un des 67 satellites naturels de Jupiter ? Selon des scientifiques de la Nasa qui ont publié leurs travaux dans la revue Geophysical Research Letters à partir de données collectées par des sondes, la lune de Jupiter, qui abrite sous sa croute glacée un océan liquide d'environ 90 kilomètres de profondeur, offrirait un équilibre chimique comparable à celui de la Terre.

En effet, les profondeurs d'Europe contiendraient dix fois plus d'oxygène que d'hydrogène, un ratio que l'on retrouve dans nos océans. "Le cycle de l'oxygène et de l'hydrogène constitue un moteur important de la chimie des océans d’Europe et donc de la vie qui pourrait y exister, exactement comme sur Terre", explique Steve Vance, principal auteur de l'étude, cité par Sciences et Avenir.

Mais, alors que sur Terre l'hydrogène est majoritairement produit par des volcans sous-marins, sur Europe, il n'y a pas de volcanisme, explique le site spécialisé. L'hydrogène trouve sa source dans les fissures qui cisaillent le plancher océanique pouvant mesurer jusqu'à 15 kilomètres de profondeur. " Au fur et à mesure qu’Europe refroidit, de nouvelles anfractuosités s’ouvrent et de l’eau s’y engouffre. Au contact des roches, une réaction appelée serpentinisation se produit et les minéraux hydratés dégagent de l’hydrogène et du méthane", précise Sciences et Avenir. Quant à l'oxygène, ses atomes sont formés par les rayonnements de Jupiter sur la glace de la surface.

D'autres recherches doivent encore avoir lieu. Elles porteront sur la quantité de carbone, d'azote, de phosphore et de soufre que contient l'océan subglaciaire. En outre, afin de procéder à des analyses plus poussées, la NASA prévoit d'envoyer une nouvelle sonde survoler Europe en 2020: Europa Clipper. Cette dernière pèsera un peu plus de trois tonnes et embarquera plusieurs instruments dont un capable d'observer l'océan présent sous la surface de la lune. 

 

La Nasa enverra très bientôt une nouvelle sonde pour observer Europe.


Commentaires

-