Google Doodle célèbre la naissance de Benoît Mandelbrot

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Google Doodle célèbre la naissance de Benoît Mandelbrot

Publié le 20/11/2020 à 10:08
Google
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Un nom qui ne dit peut-être rien à tous ceux qui n’ont pas ou peu de culture scientifique. Né le 20 novembre 1924 (d’où le Doodle), Benoît Mandelbrot était un mathématicien.
 
Né à Varsovie, Benoît Mandelbrot est arrivé très jeune en France, sa famille ayant émigré en 1936, cinq ans après le père, un commerçant en quête d’un avenir meilleur pour les siens.
 
A Paris, Benoît Mandelbrot retrouve son oncle Szolem, éminent mathématicien, fondateur du groupe Bourbaki et professeur au Collège de France, sans doute à l’origine de sa vocation. 
 
Car après des études rendues compliquées par l’occupation allemande, au lycée du Parc puis à l’Ecole Polytechnique à Lyon avant de s’envoler pour Pasadena et le California Institute of Technology, Benoît
Mandelbrot embrassa effectivement une brillante carrière. 
 
Chercheur post-doctoral à l’IAS de Princeton au début des années 50, le jeune mathématicien s’intéresse à la Théorie des jeux, le fondement mathématique de l’économie. Après un court passage en France puis en Suisse, Benoît Mandelbrot est recruté par IBM en 1958 et occupe un poste de professeur à l’université d’Harvard à partir de 1962.
 
Le père des fractales
 
Les recherches de Benoît Mandelbrot l’ont mené de la théorie de l’information à la loi de Zipf, mais ce scientifique est d’abord connu comme celui qui a découvert les fractales, objets mathématiques infiniment morcelés, indispensables à la modélisation des objets réels. 
 
Benoît Mandelbrot restera jusqu’en 1987 chez IBM avant de devenir professeur à Yale pendant 17 ans. Il décédera en octobre 2010, dans le Massachussetts. 
 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Un mathématicien franco-américain à l'honneur

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-