Google: plus d'un milliard de liens supprimés en un an

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Google: plus d'un milliard de liens supprimés en un an

Publié le 30/11/2016 à 17:02 - Mise à jour à 17:16
©Kacper Pempel/Reuters.
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Suite à des requêtes d'ayants-droit, Google a dû supprimer plus d'un milliard de liens menant vers des sites de téléchargement illégal au cours des 12 derniers mois.

Sur les 12 derniers mois (entre novembre 2015 et novembre 2016), Google a supprimé très exactement 1.007.747.143 liens (donc plus d'un milliard) menant tous vers des sites de téléchargement illégal. Mais en réalité, le travail avait été mâché par la suppression automatique, qui détecte 90% des cas. "Seuls" 100 millions sont passés au travers de ce filtre et ont dû être signalés par les ayants-droit (en majorité des producteurs de films et musiques), avant enquête et suppression (ou non, si signalement abusif) par Google.

Toutefois, ce milliard ne correspond pas à un milliard de fichiers car un même lien peut concerner le même fichier. 

De nos jours, la bataille contre le téléchargement illégal est de plus en plus compliquée pour les ayants-droit. C'est en tout cas comme cela qu'ils le perçoivent. Et l'histoire du site Zone Téléchargement (site de téléchargement illégal de musiques, films et jeux vidéo), désactivé par les autorités avant de trouver la parade pour marcher à nouveau, a dû entamer leur confiance dans cette lutte de cybercriminalité (malgré les sept interpellations réalisées lundi 28). Surtout que le préjudice pour les ayants-droit, avec ce seul site, a été estimé à 75 millions d'euros.

Parmi les organisations envoyant le plus de requêtes à Google, on retrouve plusieurs représentants de l'industrie du disque britannique, des organismes américains mais aussi mexicains. Les Français ne sont pas en reste non plus. Canal+ arrive par exemple à la 14e position, entre Citel Video et sa filiale Studio Canal. Avec la SCPP (société civile des producteurs phonographiques), ils recensent à eux quatre plus de 150 millions de liens.
 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Cent millions de liens ont échappé à la vigilance automatique de Google.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-