Google suspend la commercialisation de ses Google Glass

Google suspend la commercialisation de ses Google Glass

Publié le :

Vendredi 16 Janvier 2015 - 11:41

Mise à jour :

Vendredi 16 Janvier 2015 - 12:53
Google a décidé de retirer de la vente ses Google Glass. Pour autant, le projet est uniquement suspendu et pourrait être confié à une autre équipe de développement.
©David Cerny/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Le géant du web américain Google va arrêter la commercialisation de ses Google Glass, les fameuses lunettes connectées, vendues 1.500 euros pièce. Comme l'indique l'entreprise dans un message posté sur Google+, le programme Explorer qui développait les lunettes est suspendu, et "le 19 janvier sera le dernier jour pour obtenir les Google Glass sous leur forme actuelle".

Pour autant, le projet n'est pas arrêté, il va subir une profonde refonte. L'équipe de Google Glass quitte le laboratoire Google X, la branche travaillant sur des thèmes futuristes comme les voitures sans chauffeur (Google Car), et sera désormais placée sous la responsabilité de Tony Fadell, le "père de l'iPod" qui a rejoint Google lors du rachat du fabricant de thermostats intelligents Nest.

Les Google Glass, connectées à Internet, répondent à des commandes vocales et parfois de simples clins d'oeil pour faire des photos et des vidéos, ou lire et envoyer des messages par exemple. Elles sont, avec les montres connectées proposées par de plus en plus de groupes électroniques et informatiques, l'un des produits les plus en vue de la nouvelle vague d'électronique "prête-à-porter" ("wearables"), incorporée à des accessoires vestimentaires ou des vêtements. Cependant, le projet est resté un marché de niche et n'a pas su emporter l'enthousiasme des consommateurs.

Plusieurs problèmes juridiques se sont en outre mis sur la route de la compagnie, notamment en raison de la présence d'une caméra dépourvue d'indicateur de capture, qui a provoqué l'interdiction des Google Glass dans de nombreux établissements. 

 

Les Google Glass sous leur forme actuelle ne seront plus commercialisées.


Commentaires

-