Google: un accord signé avec le Cnes pour connecter la planète à Internet

Ballons et wifi pour tous

Google: un accord signé avec le Cnes pour connecter la planète à Internet

Publié le :

Jeudi 11 Décembre 2014 - 15:54

Mise à jour :

Vendredi 12 Décembre 2014 - 11:26
Dans le cadre du projet "Loon", Google a signé un partenariat avec l'agence spatiale française (Cnes). Grâce à des ballons d'hélium envoyés dans la stratosphère, le géant du web veut permettre à tous les habitants de la planète d'être connectés à Internet.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :
-A +A

Google peut désormais compter sur un allié de taille: l'agence spatiale française, le Centre national d'études spatiales (Cnes). Tous deux ont signé mercredi 10 et devaient officialiser, ce jeudi, un partenariat historique dans le cadre du projet "Loon". L'objectif de cet accord: partager leurs ressources et compétences en matière de ballons atmosphériques.  

Réel mais un peu fou, le projet de Google vise à envoyer dans la stratosphère de gros ballons gonflés à l'hélium pouvant relayer une connexion internet dans les zones difficiles d'accès. Equipés de modems, ces ballons, qui dériveraient à 20 kilomètres du sol, seraient ainsi capables de couvrir en wifi jusqu'à 100 kilomètres à la ronde. Cette méthode coûterait jusqu'à 1.000 fois moins cher qu'avec un satellite.

Pour mener à bien ce projet, Google a fait appel au Cnes. L'agence, qui envoie régulièrement depuis 50 ans des ballons dans la stratosphère -pour tester des instruments de mesures, prendre des images, collecter des données- est en mesure d'apporter son expertise technique sur ces ballons. "Google a des compétences technologiques. Pour chacun de ses projets futuristes, il cherche à s'allier avec les meilleurs experts dans le monde", a expliqué l'entourage du groupe américain au Figaro. En échange, les ingénieurs américains “participeront à la prochaine campagne du CNES au Canada, en 2015”.

Sur les 7 milliards et quelque d'êtres humains que compte la planète, seuls 2 milliards ont une connexion internet à disposition. "Plus de 5 milliards d'êtres humains ne sont pas connectés. L'objectif des +Gafa+ (Google, Amazon, Facebook, Apple) est de connecter tout le monde. Pour cela, ils explorent trois pistes: les satellites, les ballons et les drones", a expliqué au Figaro Jean-Yves Le Gall, le président du Cnes. Les premiers tests, avec les ballons, doivent intervenir courant 2015. 

(Ci-dessous, l'explication en vidéo du projet "Loon"):

 

Ces ballons doivent permettre de connecter le monde entier à Internet.

Commentaires

-