Google: un bug sur l'enceinte Home Mini transforme le dispositif en appareil espion

Mise à jour

Google: un bug sur l'enceinte Home Mini transforme le dispositif en appareil espion

Publié le :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 11:49

Mise à jour :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 11:56
Un journaliste américain a repéré un bug inquiétant sur sa Google Home Mini et en a fait part à ses lecteurs mardi. Son enceinte enregistrait depuis le début tout ce qu'il disait 24h/24 7j/7 et transmettait les données au serveur du géant d'Internet. Mais ce dernier a tenu à rassurer ses consommateurs, expliquant que les dispositifs vendus aux consommateurs étaient en parfait état de fonctionnement.
©Capture d'écran
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Apple, Amazon et Google, et toutes les autres marques cherchant à tirer leur épingle du jeu en matière de nouvelles technologies, ont depuis quelques mois un nouveau jouet avec lequel ils se font concurrence: les enceintes connectées.

Après la Google Home, qui vaut environ 150 euros, le géant d'Internet a décidé d'en sortir une version mini, plus abordable niveau prix (59 euros) et aussi plus discrète. Mais cette petite enceinte est née avec un défaut. Un journaliste américain du site Android Police a remarqué un bug qui peut paraître à première vue inquiétant et en a parlé mardi 10.

Il a découvert que son enceinte Home Mini enregistrait tout ce qu'il disait, classait ces données par ordre chronologique, et les transmettait au serveur de Google. Et ce 24h/24, 7j/7. Ce bug pouvait potentiellement faire de l'appareil un espion et faire fuiter, pour certains utilisateurs, des données sensibles.

Mais Google a tenu à rassurer ses consommateurs en publiant un communiqué sur son support en ligne, expliquant que le problème avait été résolu avec une mise à jour (durant laquelle certaines fonctionnalités n'étaient plus disponibles), et qu'il résidait en réalité sur un défaut de fonctionnement par rapport à la surface tactile.

Aussi, les modèles commercialisés pour les utilisateurs n'ont pas été impactés. En effet, le bug ne concernait que les Google Home Mini qui avaient été distribuées pour les tests aux journalistes venus assister à la conférence de presse de lancement.

Google a rassuré ses consommateurs, en promettant que le bug avait été corrigé sur les modèles vendus aux consommateurs lambda.

Commentaires

-