Indonésie: découverte de l'ancêtre de l'homme de Florès, dit "le Hobbit"

Indonésie: découverte de l'ancêtre de l'homme de Florès, dit "le Hobbit"

Publié le :

Vendredi 10 Juin 2016 - 08:55

Mise à jour :

Vendredi 10 Juin 2016 - 09:02
En Indonésie, des chercheurs ont découvert des fossiles appartenant à l'ancêtre de l'homme de Florès, surnommé "le Hobbit" en raison de sa minuscule taille. Ce dernier descendrait donc de petits hominidés vieux de 700.000 ans, révèlent deux nouvelles études, mettant ainsi fin à plus de dix ans de spéculations scientifiques.
©Jim Watson/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Et si l'homme de Florès descendait en fait de petits hominidés vieux de 700.000 ans? La découverte de nouveaux fossiles en Indonésie pourrait enfin expliquer l'origine de celui qu'on surnomme "le Hobbit" en raison de sa petite taille.

C'est en 2003, dans la grotte de Liang Bua, sur la côte occidentale de Florès, en Indonésie que des archéologues découvrent l'homme de Florès, qui y aurait vécu il y a 50.000 ans. D'une taille d'environ 1 m pour 25 kg, il était doté d'une tête anormalement petite par rapport à son corps, abritant un cerveau d'une taille similaire à celui d'un chimpanzé. Descend-il de petits Homo habilis ou de petits australopithèques venus d'Afrique,  est-ce un Homo sapiens malade ou une version naine de l'Homo erectus, ancêtre de l'Homme qui a vécu en Asie de l'Est et certaines régions d'Afrique jusqu'à il y a environ 143.000 ans, qui aurait progressivement rapetissé pour adapter ses besoins à de faibles ressources? Depuis plus de dix ans la communauté scientifique s'interroge.

Deux nouvelles études parue mercredi 8 dans la revue Nature semblent enfin pouvoir résoudre le mystère. Dans la première, Yousuke Kaifu, du Musée national de la nature et des sciences d'Ibaraki au Japon, annonce avoir découvert avec son équipe de nouveaux fossiles sur l'île de Florès en 2014. Les scientifiques ont notamment mis à jour un fragment de mâchoire et six dents sur le site de Mata Menge à 100 kilomètres à l'est de la grotte de Liang Bua. Or celui-ci provient d'une mandibule plus petite que la plus petite mandibule de l'homme de Florès.

Dans la seconde, Adam Brumm et ses collègues datent les ossements de 700.000 ans.  Cette découverte laisse penser que l'Homo floresiensis a acquis sa petite taille peu de temps après son arrivée sur l'île il y a un millions d'années. S'il était déjà présent à Florès il y a 700.000 ans, il ne peut pas être un Homo sapiens atteint de microcéphalie ou de trisomie, le sapiens étant apparu sur Terre bien après. En outre, une des dents retrouvées à Mata Menge fait pencher la balance vers la théorie d'un Homo erectus nain, ancêtre de l'homme moderne, assurent les chercheurs. Enfin, pour Yousuke Kaifu, sa petite taille est la marque d'une adaptation à l'environnement de l'île où les ressources alimentaires étaient rares. 

 

Le "Hobbit" était doté d'une tête anormalement petite par rapport à son corps.


Commentaires

-