Jurassic Park : est-il possible de redonner vie aux dinosaures grâce aux moustiques fossilisés ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Jurassic Park : est-il possible de redonner vie aux dinosaures grâce aux moustiques fossilisés ?

Publié le 30/06/2020 à 14:42
©Universal Pictures
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
L’ADN d’un dinosaure cloné à partir d’une goutte de sang retrouvée dans un moustique fossilisé… C’est l’explication « scientifique » donnée dans le film « Jurassic Park », qui devrait cartonner au niveau des audiences, ce mardi soir sur TF1. 
 
Mais cela ne reste effectivement que du cinéma, et même du grand cinéma, pour mémoire un film signé par le maître Steven Spielberg. Certains, pourtant, voudraient y croire. Ils ont dû faire de sacrés bonds quand la dernière grande découverte paléontologique a été annoncée.
 
C’était le 11 mars dernier dans la revue Nature. Un médaillon d’ambre exceptionnel a été découvert en Birmanie, renfermant le crâne de ce qui est très certainement le plus petit dinosaure connu. Le minuscule oiseau est un "oculudentavis khaungraae", il est resté figé là durant 99 millions d’années.
 
L’oiseau aux cent dents 
 
Teenie Weenie (Tout Mini en anglais), ainsi baptisé en raison de sa petite taille, n’a rien d’un Vélociraptor ou d’un Brachosiaure. Son crâne mesure 7 mm. Les scanners réalisés par les chercheurs de l’Institut de paléontologie de Pékin n’en ont pas moins dévoilé une mâchoire remplie d’une centaine de dents pointues. 
 
« Comme tous les animaux enfermés dans l’ambre, il est très bien préservé »
 
De là à ressusciter Teenie Weenie ou tout autre animal conservé dans de l’ambre… L’hypothèse reste pure fiction pour plusieurs raisons. 
 
Tout d’abord, explique Futura Planète, l’ambre n’est pas un milieu idéal pour la conservation de l’ADN. Qui plus est, selon les calculs de chercheurs, l’information génétique des organismes vivants est illisible au bout d’1,5 million d’années, et disparaît complètement après 6,8 millions d’années.
 
Rappelons que l’extinction des dinosaures s’est produite il y a 65 millions d’années. 

Auteur(s): FranceSoir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le retour des dinosaures, toujours de la fiction

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-