La production d'armes de guerre, prochaine idée d’Elon Musk?

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 26 octobre 2022 - 14:30
Image
Elon Musk, le 10 février 2022 lors d'une conférence de presse à Starbase, la base de SpaceX à Boca Chica Village (Texas).
Crédits
JIM WATSON / AFP
Le milliardaire avait promis par le passé qu’il ne se lancerait jamais dans le secteur de l’armement
JIM WATSON / AFP

Trouvera-t-on un jour des armes fabriquées par Elon Musk lors des conflits militaires ? Comme à son habitude, le patron de Tesla sonde l’opinion publique sur Twitter, entre projet sérieux et buzz.

"Drone War I": Les drones tueurs se disputent la suprématie en Ukraine

Dans le cadre de la guerre en Ukraine, les nouvelles armes jouent un rôle fondamental des deux côtés. Tant pour le renseignement que pour les attaques, les dernières technologies sont mises au service de la guerre. Elon Musk, qui veut avoir un rôle dans tous les aspects cruciaux de la planète, s'est exprimé sur Twitter à ce sujet, notamment concernant l’impact des drones dans la guerre en Ukraine, et en particulier de l’emploi des drones Shahed iraniens, les “drones kamikazes” utilisés par la Russie, efficaces pour localiser les cibles ennemies et guider les tirs d'artillerie vers elles.

Elon Musk a partagé un article de The Independent sur la question, accompagnée de la mention “Drone War I”. Selon Presse citron, Musk souhaite souligner que les drones utilisés dans cette guerre “n’ont rien de très sophistiqué, malgré leur recours particulièrement massif.” Musk répond ensuite à une question posée en commentaire, au sujet d’éventuels drones Tesla: “Devrais-je fabriquer des armes ? Idéalement, non”.

Le Tesla drone n’aura pas lieu ?

D’autres commentaires à cette publication rappellent que le milliardaire avait promis par le passé qu’il ne se lancerait jamais dans le secteur de l’armement. Alors que la plupart semblent le décourager, certains utilisateurs Twitter considèrent que l'arrivée de Musk avec des outils et des armes de guerre pour les deux parties prenantes du conflit, aiderait à éviter une situation unilatérale qui causerait plus de morts et de tragédies.

Pour un utilisateur, par exemple, la construction d’armes Tesla permettrait d’arriver à “la paix pour le coût le plus faible possible.“  Ce à quoi Elon Musk a répondu “exactement”, ce qui fait planer un doute sur les projets de Musk dans le secteur militaire. Le site hitek remarque aussi que le patron de Tesla n’est pas nouveau dans le milieu. En 2018, un lance-flammes a été commercialisé via le site de The Boring Company, une société de construction de tunnels fondée par Elon Musk en 2016.

Musk ne souhaite plus apporter plus longtemps gratuitement son aide à l'Ukraine via Starlink

En février dernier, lors du début du conflit, Elon Musk avait annoncé que le service Starlink était désormais en fonction en Ukraine et que d’autres terminaux avaient été envoyés en Ukraine. Mais selon Elon Musk, cette aide ne pouvait pas être infinie. Une fois le coup de communication réussi, et lorsque la guerre en Ukraine ne semblait plus pouvoir avoir de fin rapide, Musk a fait remarquer que le coût de l’opération approchait désormais les 20 millions de dollars par mois, ce qui l’a poussé à reconsidérer ses efforts de générosité.

Selon des documents obtenus par CNN la semaine dernière et révélés dans un article le 14 octobre, Musk s’est adressé au Pentagone en septembre dernier pour qu’ils prennent le relais de son opération caritative. "Nous ne sommes plus en position de fournir gratuitement des terminaux à l’Ukraine", aurait-il déclaré, essayant de se débarrasser d’une facture qui ne cesse d’augmenter. Pour trouver d’autres sources de financement, le milliardaire a même proposé l’option des donations privées pour permettre de continuer le déploiement de Starlink en Ukraine.

À LIRE AUSSI

Image
drone militaire
L'armée française teste un drone militaire équipée d’un fusil pour rattraper son retard en robotique
Le 22 septembre dernier, la Direction générale de l'armement technique terrestre (DGA TT) a dévoilé le projet AVATAR. Il s’agit d’un mini-drone armé, qui permettra, se...
02 octobre 2022 - 09:15
Politique
Image
Des auteurs de science-fiction réunis au sein de la "Red team" ont rendu deux scénarios de guerre du futur pour sortir l'armée française de ses angles morts stratégiques
Quand l'armée s'associe à la science-fiction pour imaginer le pire
Sortir l'armée française de ses angles morts stratégiques en proposant des esquisses de l'avenir: c'est la tâche des auteurs de science-fiction réunis au sein de la "R...
12 juillet 2021 - 00:01
Image
Elon Musk lors d'une conférence de presse le 2 mars 2019 au centre spatial Kennedy en Floride
Elon Musk déploie ses satellites pour éviter les coupures d’Internet en Ukraine
Depuis des garages et bunkers, les citoyens ukrainiens peuvent continuer à s'informer sur Internet, outil indispensable pour connaître les avancées ennemies et coordon...
01 mars 2022 - 15:00
Politique

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.