Mars, aller-simple en 39 jours: un objectif possible pour la Nasa

Mars, aller-simple en 39 jours: un objectif possible pour la Nasa

Publié le :

Mercredi 08 Avril 2015 - 18:36

Mise à jour :

Mercredi 08 Avril 2015 - 18:48
©DLR German Aerospace Center/Flickr
PARTAGER :
-A +A

L'agence spatiale américaine travaille sur un nouveau système de propulsion des fusées qui permettrait de réduire fortement la durée du trajet vers Mars. De quoi rendre un peu plus crédible l'idée d'un vol habité dans un futur pas si lointain.

La course vers un vol humain pour Mars continue. Et même si, dans l’absolu, un vol habitable est théoriquement possible, la pratique se heurte à des durées de trajet rendant le projet encore peu réalisable. En effet, selon les projections et la distance à laquelle se trouve Mars de la Terre, un voyage actuel prendrait entre 6 et 8 mois. La Nasa travaille donc sur un projet de fusée, le programme VASIMR, qui pourrait couvrir la distance en 39 jours "seulement", ce qui changerait profondément la manière d’aborder la "planète rouge".

Le secret d’une telle rapidité réside dans le système de propulsion de cette fusée qui repose sur la montée à très haute température d’un gaz, l’argon, pour obtenir un "faisceau de plasma" qui permettra une poussée très intense de l’engin, pendant au moins 100 heures, pour, en théorie, obtenir une vitesse nettement plus élevée que celle que les techniques actuelles permettent.

Le projet en soi n’est pas nouveau, la Nasa y travaillant officiellement depuis 2009. Cependant c’est la publication officielle d’un communiqué le 30 mars dernier qui a rappelé que le soutien du programme VASIMR était l’un de ses principaux objectifs, avançant même une date pour un vol habité: 2019.

Reste à savoir si ce programme pourra se croiser avec le projet Mars One -qui n’est pas, lui, issu de la Nasa (il est porté par une entreprise néerlandaise)- et qui espère envoyer les premiers êtres humains pour une installation permanente sur la planète rouge d’ici 2023, en faisant financer le projet par la vente de droits pour la télévision. 

 

La Nasa espère pouvoir mettre en place un vol habité vers Mars en 2019.


Commentaires

-