Mission Rosetta: de nouvelles photos de la comète Tchouri dévoilées

Mission Rosetta: de nouvelles photos de la comète Tchouri dévoilées

Publié le :

Vendredi 23 Janvier 2015 - 18:02

Mise à jour :

Vendredi 23 Janvier 2015 - 18:24
Transportée par la sonde européenne Rosetta, une caméra haute définition a livré de nouvelles photos de la comète "Tchouri". Publiées jeudi 22 dans la revue "Sciences", elles confirment la présence de matériaux organiques.
©AP/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Son portrait se précise. Alors que les scientifiques espèrent sortir prochainement le petit robot Philae d'hibernation, la sonde Rosetta vient de dévoiler de nouveaux clichés de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, plus connue sous le nom de "Tchouri". Publiée jeudi 22 dans la revue Sciences et sur le site de l'Agence spatiale européenne (ESA), ces observations, pour le moins spectaculaires, confirment bel et bien que la comète, large de quatre kilomètres et distante de 510 millions de kilomètres de la Terre, est riche en matériaux organiques.

Ces nouvelles observations ont été rendues possibles grâce aux images prise par Osiris, une caméra haute définition, qui fait partie de la panoplie d'instruments emportés à bord de la sonde Rosetta, lancée en mars 2004. Ces photos révèlent notamment des paysages faits de falaises abruptes, de montagnes, de fissures, de brèches et de poussières.  

A la grande surprise des scientifiques et malgré son éloignement du soleil, Tchouri serait très active. Selon eux, son activité se concentre dans la région du "cou", où de la glace d'eau a été détectée. "Les résultats de ces premières analyses jettent les bases pour la suite de  la mission", a déclaré Matt Taylor, de l'ESA. 

L'ensemble des images a permis de réaliser un modèle en trois dimensions de Tchouri et la topographie détaillée du site d'atterrissage de Philae. La qualité des mesures et des observations de Rosetta devrait toutefois s'améliorer au cours des mois à venir. A la mi-février, d’autres mesures seront possibles lorsque la sonde Rosetta, actuellement à une distance d'environ 30 kilomètres de la comète, s’approchera à environ six kilomètres de sa surface. 

Quant au petit robot Philae, qui s'est posé le 12 novembre dernier sur la comète, son réveil est pour bientôt. Il devrait, si tout se passe bien, se réveiller dans les prochaines semaines, lorsque la comète sera plus près du Soleil. Avec davantage de lumière, ses batteries devraient se recharger. Au final, cette mission doit permettre de comprendre la formation du système solaire.

 

 

De nouvelles images de la comète Tchouri ont été dévoilées.


Commentaires

-