NASA: les astronomes fascinés par Nasty-1, une énorme étoile victime de "cannibalisme stellaire"

NASA: les astronomes fascinés par Nasty-1, une énorme étoile victime de "cannibalisme stellaire"

Publié le :

Lundi 25 Mai 2015 - 17:07

Mise à jour :

Lundi 25 Mai 2015 - 17:47
©NASA/Hubble
PARTAGER :
-A +A

Découverte il y a quelques années, l'étoile Nasty-1 vieillit aujourd'hui à un rythme jamais observé dans notre galaxie, selon la NASA. Les scientifiques en charge de l'étude pensent qu'elle serait en train de se faire dévorer par une étoile voisine...

C’est une étoile pour le moins particulière à laquelle les astronomes s’intéressent aujourd’hui. Découverte il y a quelques dizaines d’années, l’énorme Nasty-1, surnommée ainsi en référence à son étrangeté, vieillit aujourd’hui à un rythme jamais observé dans notre galaxie.

Nasty-1 est dans un état qui "représenterait une transition brève dans l’histoire des étoiles extrêmement massives", a récemment indiqué la NASA, l'agence spatiale américaine, sur la base des dernières observations du télescope Hubble montrant l’étoile entourée d'un disque gazeux de 3,2 billions de kilomètres de diamètre, soit 25 millions de fois le diamètre de la Terre.

Située à une distance de 3.000 années-lumière de notre système solaire et apparue il y a quelques dizaines de milliers d’années "seulement", Nasty-1 fait partie de la catégorie des étoiles Wolf-Rayet, plus massives que le soleil et évoluant très rapidement. 

Aujourd’hui, elle serait en train de perdre de sa densité du fait de la disparition progressive des couches d’hydrogène qui la recouvraient, celles-ci étant absorbées par une étoile voisine, selon le scientifique Jon Mauerhan, de l’Université de Berkeley en Californie, directeur de l'étude sur Nasty-1, qui va jusqu’à évoquer le terme de "cannibalisme stellaire" dans l’article publié par le site de la NASA et de Hubble.  

"Il y a très peu d’exemple dans la galaxie de ce processus en action parce que ces phases ne durent pas longtemps, seulement une centaine de milliers d’années", explique-t-il, enthousiaste, avant d’ajouter: "l'étoile qui siphonne Nasty-1 pourrait connaître une éruption géante à cause d'une certaine instabilité liée à l'acquisition excessive de matière. Sinon, la Wolf-Rayet pourrait exploser en supernova (...). L'avenir est plein de possibilités exotiques, selon que l'étoile explose ou que le transfert de masse perdure".

 

L'étoile Nasty-1 entourée d'un disque gazeux de 3,2 billions de kilomètres de diamètre.


Commentaires

-