Oiseaux: ils seraient apparus après l'extinction des dinosaures

Oiseaux: ils seraient apparus après l'extinction des dinosaures

Publié le :

Vendredi 12 Décembre 2014 - 17:30

Mise à jour :

Vendredi 12 Décembre 2014 - 17:53
Selon une récente étude, la plupart des espèces d'oiseaux sont apparues après l'extinction massive des dinosaures.
©Wikimedia Commons
PARTAGER :
-A +A

Une vaste étude génomique américaine vient bouleverser la vision que les scientifiques avaient de l'évolution de la vie sur Terre, et notamment des oiseaux. En effet, cette étude parue dans le magazine américain Science démontre que sur les quelque 10.000 espèces d'oiseaux que nous connaissons aujourd'hui, une grande partie sont apparus rapidement après l'extinction des dinosaures, qui intervint il y a 66 millions d'années.

C'est sur le génome (ensemble des gènes qui composent l'ADN) de 48 grandes espèces d'oiseaux (autruche, canard, faucon, perroquet, ibis, aigle...), ce qui est sans précédent pour une seule famille animale, que se sont penchés ces experts internationaux, basés en Chine, aux Etats-Unis ou encore en France, pour arriver à cette conclusion. L'étude montre également que seules quelques rares espèces d’oiseaux ont pu survivre au phénomène qui a décimé les dinosaures.

Cela contredit l'hypothèse avancée jusqu'à présent selon laquelle les oiseaux dits modernes étaient apparus de 10 à 80 millions d'années avant la disparition des dinosaures.

L'une de ces études a également permis de remonter à l'ancêtre commun aux oiseaux, aux crocodiles -leur plus proche cousin vivant- et aux dinosaures: les archosauriens.

Une autre découverte des chercheurs concerne la proximité entre les oiseaux et les humains: on connaît depuis longtemps nos points communs avec le singe et même avec le cochon, mais il restait à explorer nos similitudes avec les volatiles. Eric Jarvis, de l’université de Duke (Etats-Unis), explique: "Nous savons depuis longtemps qu’il y a des similarités entre le chant des oiseaux et la parole humaine, mais nous ne savions pas si les mêmes gènes étaient impliqués… Et la réponse est oui". Il révèle également au passage que les oiseaux ayant survécu aux dinosaures ont perdu leurs dents il y a environ 116 millions d'années...

 

La mouette rieuse n'est donc pas une lointaine cousine des diplodocus.


Commentaires

-