Panda: il ne mange quasiment que du bambou, mais ne le digérerait pas

Paradoxe

Panda: il ne mange quasiment que du bambou, mais ne le digérerait pas

Publié le :

Mercredi 20 Mai 2015 - 18:50

Mise à jour :

Mercredi 20 Mai 2015 - 19:01
Les pandas géants, ces grosses peluches vivantes bicolores, ne mangent quasiment que du bambou. Cependant, une étude américaine vient de prouver que cet aliment ne leur convenait pas du tout.
©China Daily/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Ils sont capables d'en avaler jusqu'à 20 kilos par jour mais paradoxalement, ils ne digèreraient pas le bambou. Le système digestif des pandas ne supporterait que très peu cette plante en raison de leurs origines. L'American Society for Microbiology vient de publier une étude, corroborant ce fait étonnant, relayée par la très sérieuse revue Nature sur le lien entre le régime alimentaire du panda géant et son organisme.

En effet, le panda géant (qui fait partie de la famille des ours) a commencé à consommer le bambou il y a sept millions d’années avant d’en faire son aliment exclusif il y a plus de deux millions d’années. On aurait pu penser qu'il avait le temps de s'y habituer. Mais son métabolisme, et notamment leur sa flore intestinale, n'a pas suivi. Et l'animal n'est toujours pas capable de le digérer la cellulose, la fibre contenue par le bambou! En somme, le panda aurait le régime alimentaire d'une espèce herbivore alors qu'il est un carnivore refoulé.

Pour arriver à cette conclusion, l’équipe de scientifiques s’est appuyée sur l’examen, pendant diverses périodes de l’année, de 45 spécimens d’âges différents. Les chercheurs ont étudié les excréments des différents pandas et les ont comparés avec ceux d’autres espèces (ours, lions, kangourous, chevaux). Il en est ressorti que les bactéries nécessaires à la digestion de la cellulose, courantes chez les autres herbivores, en étaient absentes. En revanche, les pandas disposent de bactéries caractéristiques des carnivores.

Le comble dans l'histoire, c'est que si son système digestif n'a pas évolué, le panda a développé une mâchoire plus adapté à la mastication des pousses de bambou et un sixième doigt (une sorte de pouce opposable) qui lui permet de mieux tenir les bambous en main pour les manger!

L'équipe scientifique souhaite maintenant approfondir ses recherches afin de comprendre comment le panda tire profit de la cellulose alors qu'il n'est pas fait pour ça...

 

 

 

Ne mangez pas ça, vous allez être malades!

Commentaires

-