Paralysés, ils contrôlent le curseur d'un ordinateur par la pensée

Paralysés, ils contrôlent le curseur d'un ordinateur par la pensée

Publié le :

Mardi 29 Septembre 2015 - 17:46

Mise à jour :

Mercredi 30 Septembre 2015 - 13:39
©Allan Ajifo/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Grâce à un réseau d'électrodes implantées dans leur cortex moteur, partie du cerveau contrôlant les mouvements, deux personnes paralysées sont parvenues à contrôler le curseur d'un ordinateur par la pensée, révèle une nouvelle étude américaine.

Il s'agit d'un véritable progrès vers la mise au point d'appareils pour rendre plus autonomes des personnes handicapées. Grâce à des électrodes insérées dans leur cerveau, deux personnes paralysées sont parvenues à contrôler le curseur d'un ordinateur par la pensée, révèlent des chercheurs américains dans la revue Nature Medicine.

Grâce à un réseau d'électrodes implantées dans leur cortex moteur, partie du cerveau contrôlant les mouvements, deux patients souffrant d'une sclérose amyotrophique (SLA), communément appelée maladie de Charcot, ont pu, en imaginant un mouvement, déplacer un curseur sur un écran jusqu'à une cible, explique l'étude.

Ce type de prothèse cérébrale fonctionne grâce à un appareillage électronique et pourrait à terme améliorer la qualité de vie des personnes paralysées, en leur permettant de contrôler à distance des ordinateurs voire des membres, souligne l'étude, dirigée par le groupe de recherche BrainGate2.

Ce dernier est spécialisé dans le développement d'outils pour la mobilité, la communication et l'autonomie des personnes handicapées. Son but est de les aider aussi bien à contrôler un bras artificiel qu'à manier le curseur d'une souris d'ordinateur. L'objectif ultime étant de pouvoir peut-être un jour rétablir un lien entre le cerveau et le membre paralysé d'une personne tétraplégique.   

En 2011, dans le cadre de travaux menés par BrainGate2, une expérimentation similaire avait eu lieu avec une autre personne paralysée. Mais depuis, le système d'interprétation des ondes cérébrales a été fortement amélioré, permettant un contrôle plus rapide et plus précis du curseur sur l'écran, assurent les chercheurs. 

 

Grâce des électrodes implantées dans leur cerveau, des tétraplégiques ont réussi à contrôler un ordinateur.


Commentaires

-