On peut désormais aider la Nasa à découvrir la 9e planète du Système solaire

On peut désormais aider la Nasa à découvrir la 9e planète du Système solaire

Publié le :

Dimanche 19 Février 2017 - 15:16

Mise à jour :

Dimanche 19 Février 2017 - 15:22
La Nasa a lancé un site internet participatif pour découvrir la neuvième planète du système solaire. Pour tenter de mettre "la main" sur ce corps céleste "fantôme", tout un chacun peut, sur cette plateforme, visionner des images captées par la mission d’exploration WISE.
©NASA/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Depuis que Pluton est passé du statut de "planète" à "planète naine", le Système solaire ne compte plus que huit planète: Mercure, Vénus, La Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et enfin Neptune. Toutefois, la présence d'une neuvième planète dans le Système solaire, avancée par les astronomes américains Konstantin Batygin et Mike Brown, a mis en émois la communauté scientifique.

L'existence d'une "Planète X" dans le système solaire n'est pas un nouveau débat. Depuis le XVIIIe siècle, les astronomes cherchent à expliquer les variations de trajectoire de certains objets dans la ceinture de Kuiper: un amas de corps célestes, notamment des astéroïdes et quelques planètes naines comme Pluton, Eris ou Makémaké.

Pour tenter de mettre "la main" sur ce corps céleste "fantôme", l'agence spatiale américaine (Nansa) a lancé un site participatif nommé "Backyard world: Planet 9".

Tout un chacun peut, sur cette plateforme, visionner des images captées par la mission d’exploration WISE, un télescope spatiale spécialisé dans l'observation d'objets sombres tels que des planètes distantes. Le principe est simple: si un internaute détecte des objets en mouvement sur les animations réalisées sur plusieurs années, ils peuvent le signaler aux scientifiques de la Nasa.

Selon les calculs de Konstantin Batygin et Mike Brown, cette planète géante, mais très lointaine, aurait une masse d'environ dix fois celle de la Terre et serait sur une orbite vingt fois plus éloignée que celle de Neptune, qui évolue autour du Soleil à une distance de 30 à180 milliards de kilomètres. "Planète 9" effectuerait une orbite complète autour du Soleil sur une période de 10.000 à 20.000 ans, contre 365 jours sur Terre. Mais les travaux effectués ne permettent pas de dire où chercher dans cette immensité.

Certains placent déjà leurs espérances dans Webb, le successeur du télescope Hubble dont la mise en service est prévue pour 2018. Encore faudra-t-il savoir où chercher. La confirmation ou l'infirmation de l'existence de cette neuvième planète devrait donc prendre plusieurs années.

L'agence spatiale américaine (Nansa) a lancé un site participatif nommé "Backyard world: Planet 9".


Commentaires

-