Rosetta: largage réussi du robot Philae

Rosetta: largage réussi du robot Philae

Publié le :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 10:37

Mise à jour :

Mercredi 12 Novembre 2014 - 13:12
Le largage du robot Philae par la sonde Rosetta a été réussi avec succès, ce mercredi matin. Dans quelques heures, une nouvelle aventure commencera pour l'équipe de l'Agence spatiale européenne (ESA) responsable de la mission: Philae doit se poser sur la comète 67P.
©ESA:AP/Sipa
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Rosetta c'est 20 ans de projet, 10 ans de voyage, 7 heures de vérité. La rencontre se déroule à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre et quelque 455 millions de kilomètres du Soleil. Dix ans après son départ de Kourou, en mars 2004, la sonde Rosetta a largué ce mercredi 12 au matin, son petit robot Philae. Celui-ci doit se poser en fin d'après-midi -si tout se passe bien- sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko, plus connue sous le nom de 67P (ou Tchouri), ultime étape d'un périple long de plus de 6,5 milliards de kilomètres.

L'équipe de l'Agence spatiale européenne (ESA) en charge de la mission Rosetta avait donné son premier feu vert au largage de Philae, mardi 11 dans la soirée. L'annonce a été faite au cours d'un point presse au Centre européen d'opérations spatiales (ESOC) de l'Agence spatiale européenne à Darmstadt (Allemagne). Dans la nuit de mardi à mercredi, trois autres vérifications ont été faites, tous les feux verts ont été donnés.

Un des moments tant attendus a eu lieu à 9h35 (heure de Paris) ce mercredi matin. La confirmation de la séparation de Philae et Rosetta est parvenue au Centre européen d'opérations spatiales 28 minutes plus tard, compte tenu du délai de transmission du signal radio. Opération réussie: à 10h05, Philae s'est décroché de Rosetta avec succès.

Seul bémol, l'ESA a fait part d'un problème technique dans un compte-rendu des dernières manœuvres publié sur le blog dédié à Rosetta. Une anomalie qui pourrait s'avérer préjudiciable pour la suite de la mission. "Lors des contrôles de l'état de l'atterrisseur (Philae), il a été découvert que le système de descente active, qui fournit une poussée afin d'éviter tout rebond au moment de l'atterrissage, ne peut pas être activé", explique le texte.

En parallèle, Rosetta et Philae se sont dit au revoir, ce mercredi matin, sur Twitter après 10 ans de vie commune. "C'est ta dernière chance d'admirer la vue d'ici avant que tu partes pour #67P", a dit la sonde, après le feu vert de l'ESA. "Ça va me manquer ,mais j'ai hâte de voir ce qui m'attend à la surface et de me mettre au travail", lui a répondu le robot. 

(Suivez ci-dessous en direct la mission de Rosetta sur le site de l'ESA):

Le robot Philae s'est décroché de Rosetta avec succès, ce mercredi matin.


Commentaires

-