Rosetta: les autres "premières fois" de l'histoire de la conquête spatiale

Rosetta: les autres "premières fois" de l'histoire de la conquête spatiale

Publié le :

Mardi 11 Novembre 2014 - 16:57

Mise à jour :

Jeudi 13 Novembre 2014 - 10:51
Jamais un engin spatial créé par l'Homme ne s'était posé à la surface d'une comète. Rosetta est une première mondiale. Pour autant, son petit robot Philae n'est pas le seul objet conçu par l'être humain à avoir posé le pied sur un corps céleste. Petit tour d'horizon.
©Reuters
PARTAGER :

Amandine Zirah

-A +A

Le 12 novembre 2014 restera une date historique dans l'histoire de la conquête spatiale. Pour la première fois, une sonde a réussi à faire atterrir un robot à la surface d'une comète, la peu hospitalière Tchourioumov-Guerassimenko (ou 67P). La mission Rosetta, lancée en 2004 par l'Agence spatiale européenne (ESA), cherche à élucider l'évolution du système solaire depuis sa naissance. Bien que l'évènement soit une première mondiale, d'autres objets ont par ailleurs déjà posé le pied sur d'autres objets célestes.

>La Lune

Le dimanche 13 septembre 1959 peut être considéré comme la date du début de la conquête spatiale par l’Homme. Pour la première fois, un objet construit par des êtres humains se posait ailleurs que sur le sol de la Terre. Il s’agissait de la sonde spatiale soviétique "Luna-2", qui s’est posée –et s’est écrasée– sur la surface de notre satellite naturel. Sept ans plus tard, la sonde "Luna-9" a été la première à réussir un atterrissage en douceur sur la Lune.

> Vénus

Autre avancée pour l'exploration de l'espace: la sonde soviétique "Venera-3". Elle a été la première à toucher la surface d'une autre planète, Vénus, en 1966. Une capsule a pu atterrir mais le contact avec elle a été perdu. Le premier atterrissage en douceur, sur cette planète, a été réalisé par "Venera-7", quatre ans plus tard. C'est la première à avoir émis les premiers signaux depuis une autre planète et révélé que Vénus était totalement inhabitable pour l'Homme.

> Mars

Développé par la NASA, la sonde spatiale "Mars Pathfinder" s'est posé sur Mars en 1997 après un voyage interplanétaire de sept mois. Pour la première fois, un petit robot monté sur roues, appelé "Sojourner" a pu partir explorer la planète rouge. Après 83 jours d'opérations, les équipes au sol ont perdu brutalement le contact avec lui. Parmi toutes les hypothèses soulevées pour expliquer la rupture des communications, l'épuisement des batteries est la plus probable. Pour autant, cette mission a été un succès. En août 2012, un autre robot, le "Rover Curiosity" de la mission américaine MSL, a touché le sol martien.

> Eros

"Near Shoemaker", une des sondes de la NASA, a été la première à se poser en 2001 sur un astéroïde, Eros situé à plus de 200 millions de kilomètres de la Terre. Là encore, c'est une parfaite réussite. La sonde a fourni 160.000 images, parfois très détaillées, d'Eros et mesuré sa taille, sa masse ainsi que son champ magnétique. Quatre ans plus tard, la sonde spatiale japonaise Hayabusa a été la première à prélever un échantillon et à repartir d'un astéroïde, Itokawa, ramenant avec elle en 2010 la poussière récoltée.

> Lune de Saturne

Le 14 janvier 2005, le module européen "Huygens", baptisé du nom de l'astronome Christian Huygens, se pose sur Titan, la plus grande lune de Saturne, situé à 1,5 milliard de kilomètres de la Terre. Pour l'ESA, la mission Huygens est un succès exceptionnel aussi bien sur le plan scientifique que sur le plan ingénierie, et reste à ce jour une des missions spatiales les plus complexes et les plus fructueuses au niveau scientifique jamais entreprises. Grâce à ses observations, une équipe de chercheurs estime qu'à l'intérieur de Titan doit exister un océan sous une couche de glace.

Le robot "Sojourner" s'est posé sur Mars le 4 juillet 1997.


Commentaires

-