SOS Alerts, le nouveau service de Google en cas de catastrophe

Lors de situations dangereuses

SOS Alerts, le nouveau service de Google en cas de catastrophe

Publié le :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 19:00

Mise à jour :

Mercredi 26 Juillet 2017 - 19:06
Google vient de lancer un nouveau service pour venir en aide aux personnes confrontées à des situations dangereuses comme des catastrophes naturelles ou bien des attentats. Baptisé SOS Alerts, cet outil permet de "comprendre rapidement ce qu'il se passe et décider ce qu'il faut faire".
©Google
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En temps de crise, nombreux sont ceux qui utilisent les technologies pour s'informer ou bien pour prévenir leurs proches. Partant de ce constat, Google vient de lancer un nouveau service pour venir en aide aux personnes confrontées à des situations dangereuses comme des catastrophes naturelles ou bien des attentats. Baptisé SOS Alerts, cet outil permet de "comprendre rapidement ce qu'il se passe et décider ce qu'il faut faire en cas de crise".

Ainsi, lorsque l'internaute effectuera une recherche avec des mots-clés liés à un événement ou à un lieu, une bannière rouge s'affichera, laquelle sera suivie de nombreuses informations utiles comme des articles de presse, des cartes ou encore des numéros d'urgence. Et pour être le plus précis possible, Google utilisera son outil de cartographie Google Maps afin de tenir au courant les utilisateurs en temps réel: les fermetures de route seront par exemple mises en avant. Les personnes proches de la zone concernée, elles, pourront recevoir une notification sur leur appareil mobile.

Comme l'a expliqué la firme de Moutain View dans un communiqué, elle a travaillé avec des agences gouvernementales et des ONG pour développer cet outil, notamment avec la Croix-Rouge, l'Agence fédérale des situations d'urgence américaine (FEMA) ou l'Administration des services atmosphériques, géophysiques et astronomiques des Philippines (Pagasa).

Un nouveau service qui semble aujourd'hui essentielle selon le moteur de recherche. "La radio et la télévision étaient autrefois les seuls canaux pour fournir rapidement des informations en cas d'urgence, mais Internet et les téléphones portables sont de plus en plus importants", a déclaré Robert Glenn, directeur de FEMA. Malgré tout, l'entreprise américaine espère bien que ses utilisateurs ne devront jamais s'en servir. "Nous espérons que vous n'aurez jamais besoin d'utiliser des fonctionnalités de réponse aux crises, mais si vous le faites, elles sont conçues pour vous aider à rester en sécurité et informés".

Google vient de lancer la fonctionnalité SOS Alerts.

Commentaires

-