Space X: Elon Musk annonce un premier vol touristique vers la Lune pour 2018

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Space X: Elon Musk annonce un premier vol touristique vers la Lune pour 2018

Publié le 28/02/2017 à 08:12 - Mise à jour à 08:14
©Christopher Polk/Getty Images North America/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

SpaceX, la société aérospatiale créée par Elon Musk, veut conquérir le marché encore inatteignable du tourisme spatial. Et l'entreprise annonce déjà un premier vol commercial en 2018 après avoir été contactée par deux anonymes prêts à débourser le nécessaire pour s'envoler vers la Lune.

Annonce réellement sérieuse, ou gros coup de "buzz" sans suite? Lundi 27, la société SpaceX, dirigée par Elon Musk le fondateur des automobiles Tesla a fait savoir que "deux personnes privées" auront le privilège en 2018 de décoller à bord d'une navette de la société, à des fins purement touristiques. Destination prévue pour ce qui serait alors une première: ni plus ni moins que la Lune.

Elon Musk a refusé de dévoiler le nom des deux pionniers qui effectueront ce voyage, précisant que ce sont les futurs touristes qui ont sollicité SpaceX et non l'inverse. Il n'a pas dévoilé non plus combien les intéressés devraient débourser pour inscrire le nom dans l'histoire de la conquête spatiale.

A défaut de connaître les détails commerciaux, on en sait un peu plus sur la technique. Les touristes voleront à bord du vaisseau Dragon 2, qui n'est pas encore achevé, mais qui sera une version habitable de la capsule de fret Dragon, la même qui vient de rejoindre récemment l'ISS. Un vol d'essai de Dragon 2 sera effectué dès 2017, sans personne à bord. Dragon 2 sera lancée par la version lourde de la fusée Falcon 9 de SpaceX, le "Falcon Heavy" qui est en développement et dont le premier vol d'essai est programmé pour cet été.

Beaucoup d'essais en préparation donc qui font douter certains observateurs de la faisabilité réelle d'un vol touristique pour 2018. Alain Cirou, spécialiste des questions spatiales pour la radio Europe 1 résume le propos: "La fusée que propose d'utiliser Elon Musk n'existe pas encore, elle n'a pas encore volé. La capsule Dragon 2, dans laquelle il propose d'envoyer les deux touristes n'existent pas donc tout est bâti sur du sable". Rappelant au passage que tous ceux qui ont annoncé des vols touristiques dans l'espace à court terme se sont cassés les dents: "Après dix ans de promesses, il n'y a eu aucun touriste dans l'espace mais seulement quatre morts et deux blessés graves". Dernier cas en date, en octobre 2014 un vol d'essai de SpaceShipTwo, le vaisseau de Virgin Galactic (appartenant au milliardaire Richard Branson et cherchant aussi à faire voler des touristes dans l'espace) s'est écrasé dans le désert californien tuant une personne.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Elon Musk promet un premier vol touristique vers la Lune en 2018.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-