Thomas Pesquet: les 195 jours dans l'espace de l'astronaute français en images (diaporama)

Album souvenir

Thomas Pesquet: les 195 jours dans l'espace de l'astronaute français en images (diaporama)

Publié le :

Mardi 23 Mai 2017 - 13:05

Mise à jour :

Jeudi 01 Juin 2017 - 10:02
Thomas Pesquet doit rentrer sur Terre le 2 juin. Au cours des plus de six mois qu'il a passés à bord de la Station spatiale internationale, l'astronaute français a pris et partagé de nombreuses photos des beautés de la Terre, de la vie quotidienne à bord ou de ses sorties dans l'espace.
© Handout / NASA/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Thomas Pesquet doit rentrer sur Terre le 2 juin. Sa mission Proxima étant arrivée dans la nuit du 19 au 20 novembre 2016 à bord de la Station spatiale internationale (ISS), le Français aura donc passé un peu plus de six mois, 195 jours pour être exact, dans l'espace. Une période durant laquelle il a ravi les internautes avec des images de sa vie à bord ou de la Terre vue du ciel.

> Un selfie pour l'Histoire

Thomas Pesquet a effectué son premier "spacewalk", une sortie dans l'Espace, le 13 janvier dernier. Celui-ci a duré près de six heures au cours desquelles le Français et sa collègue américaine Peggy Whitson ont installé des adaptateurs et des câbles électriques pour brancher trois batteries de la taille d'un réfrigérateur. Mais cela a aussi été l'occasion de réaliser un impressionnant selfie à l'intention des "fans de la théorie du complot persuadés" qu'il se trouve en fait "dans un hangar sur Terre".

> Jeux de lumières

Thomas Pesquet a pris des centaines de photos au cours de sa mission (toutes visibles ici). Difficile donc d'en choisir une plus qu'une autre. On peut cependant relever celle diffusée en mars dernier et montrant les lumières des villes d'Allemagne et de Belgique la nuit. Au loin, on peut apercevoir les lueurs, naturelles cette fois, de l'aurore.

> Anniversaire, macarons et jonglage

Parmi les centaines de kilos de fret et vivres que les astronautes se font "livrer", ils ont le droit à quelques objets personnels. Et pour ses 39 ans le 27 févreir dernier, Thomas Pesquet a eu la joie de recevoir des macarons. Une gourmandise qui a demandé un travail particulier pour qu'elle résiste aux conditions extrêmes et aux exigences de sécurité. Et qui en plus d'être savoureuse permet de s'amuser à jongler en apesanteur.

> Beauté naturelle

L'observation de la Terre depuis l'espace permet aussi de voir les choses sous un angle unique . Thomas Pesquet a donc pu observer et photographier des paysages magnifiques, comme la baie de Bombetoka et le fleuve Betsiboka à Madagascar. Un jeu de couleurs dû aux différences de températures de l'eau "sur le podium des paysages les plus saisissants que j’ai eu la chance d’admirer depuis l’espace", a précisé l'astronaute.

> Les pieds dans le vide

La première sortie dans l'espace de Thomas Pesquet a aussi été pour lui l'occasion de prendre une photo amusante. Quand certains publient une image de leurs pieds dans l'eau en vacances, lui en publie une de ses pieds dans le vide au travail. "Concrètement, une sortie extravéhiculaire, c'est ça: 400 km de vide sous les pieds", expliquait-il.

> Dur réalité

L'ivresse de l'espace n'a pas empêché l'astronaute français d'évoquer également les sujets graves au travers de ses photos. "Homs foudroyée par la guerre en Syrie. Oui, la folie meurtrière des hommes se voit même de l’espace", écrivait-il ainsi début mai en légende d'une image de la ville martyre.

> Seul dans l'espace

Ni haut, ni bas, une installation vaste et étroite à la fois, le tout dans l'immensité de l'espace. Thomas Pesquet avait joué sur ce sentiment en participant au clip de Live alone de Yuksek. Le Français est mélomane, et notamment amateur de musique électro. Il a régulièrement partagé ses titres préférés sur son compte Twitter sous le hashtag #songsforspace.

> "J'irai revoir ma Normandie"

Sans être chauvin, Thomas Pesquet n'a pas oublié sa Normandie natale. Originaire de Rouen (Seine-Maritime) et voyant arriver la fin de son séjour, il a publié une photo de la région avec en commentaire: "Après la mission, j’irai revoir ma Normandie. Elle a l’air très posée, comme ça, en bord de Manche..."

(Voir ci-dessous quelques unes des photos de Thomas Pesquet lors de son séjour à bod de l'ISS):

Thomas Pesquet, dixième français à se rendre dans l'espace, doit revenir sur Terre le 2 juin.

Commentaires

-