Dubaï: les forces de l'ordre s'octroient les services d'un robot policier (photo)

Dubaï: les forces de l'ordre s'octroient les services d'un robot policier (photo)

Publié le :

Mercredi 24 Mai 2017 - 16:47

Mise à jour :

Mercredi 24 Mai 2017 - 17:00
La police de Dubaï a présenté lundi le premier robot policier, qui intégrera à terme les effectifs des forces de l'ordre. Muni d'une armure en plastique et de roues, le REEM est un humanoïde d'1,65 mètre pesant cent kilos. Un premier pas vers la première station de police intelligente.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La police nationale de Dubaï a présenté lundi 22 son premier robot officier. Créé par l'entreprise espagnole PAL Robotics, ce robot humanoïde nommé REEM est doté d'une armure en plastique et de roues afin de se déplacer.

D'ici 2030, l'émirat souhaite que ce genre de robot constitue 25% des effectifs de ses forces de l'ordre. Sur Gulf News, le brigadier Khalid Nasser Al Razouqi, directeur général du département des services intelligents de la police de Dubaï, a expliqué: "nous voulons que tout soit connecté et intelligent au sein de la police dubaïote. En 2030, nous aurons la première station de police intelligente qui ne nécessitera pas d'employés humains". A cette même date, la police de Dubaï a prévu que 50% de ses bâtiments soient autosuffisants.

Ce robot, simple d'utilisation, est équipé d'une tablette tactile en son centre. Celle-ci sert à signaler un crime mais aussi envoyer des papiers ou payer des amendes pour les infractions au code de la route par exemple. REEM sera aussi capable de scanner le visage des gens, et ce jusqu'à 30 mètres de distance. La caméra intégrée pourra être consultée à n'importe quel moment par les forces de police. Pour l'instant, pas question pour cet humanoïde de participer à des courses poursuites ou à des arrestations. Rôles qui resteront, pour un temps, ceux des policiers en chair et en os.

Dubaï avait déjà équipé sa police de voitures de luxe ultra-performantes et ses pompiers de jet-packs hydropropulsés. REEM n'est donc qu'un pas de plus pour l'émirat, qui confirme ainsi sa volonté de devenir pionnier dans l'utilisation des nouvelles technologies.

En 2030, ce robot représentera 25% des effectifs de la police de Dubaï.


Commentaires

-