Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Espagne

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte en Espagne

Publié le :

Jeudi 17 Décembre 2015 - 13:06

Mise à jour :

Jeudi 17 Décembre 2015 - 13:20
©Pouzet/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une étude publiée mercredi confirme la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure en Espagne. Baptisée "Morelladon beltrani", elle vivait dans la région il y a 125 millions d'années et portait une sorte de "voile" sur le dos.

Il s'appelle Morelladon beltrani et vivait dans la péninsule ibérique il y a 125 millions d'années. Cette nouvelle espèce de dinosaure vient d'être découverte sur la côte est de l'Espagne. Une étude publiée mercredi dans la revue Plos One a confirmé que les ossements découverts étaient bien ceux d'un dinosaure inconnu jusqu'à ce jour.

Le reptile a été identifié comme appartenant au groupe des iguanodons, une famille de dinosaures herbivores. Son squelette suppose qu'il mesurait six mètres de long pour 2,5 mètres de haut. Soit une taille moyenne en comparaison de ses congénère.

Morelladon beltrani avait aussi la particularité de posséder sur le dos une épine dorsale saillante. Recouverte de peau, elle devait avoir l'air d'une voile selon les scientifiques (voir le dessin ici). Cette coquetterie devait selon eux avoir une fonction comparable à celle des bosses de dromadaires et chameaux en stockant de la graisse, ou de régulariser la température de son corps comme les oreilles d'éléphants.

Une partie des os du dos et du bassin ainsi que 14 dents, dont une seule entière, avaient été retrouvés dans une carrière d'argile rouge sur le territoire de la commune de Morella, d'où le nom du dinosaure. Y ont été ajouté le terme "odon" qui signifie "dent" en grec ancien, ainsi que Beltran, nom d'un ancien propriétaire de carrière salué pour "son engagement et sa coopération dans la découverte des différents sites de fossiles" , précise l'équipe scientifique.

Elle ajoute que cette découverte confirme que de nombreuses espèces de dinosaures de grande et moyennes tailles devaient vivre dans cette région du globe il y a 125 millions d'années. Leur découverte a été facilitée dans cette zone par la présence de nombreuses carrières d'argile qui facilitent la conservation des ossements.

 

Des os du dos, du bassin et des dents de "Morelladon beltrani" ont été découverts dans une carrière espagnole (image d'illustration).


Commentaires

-