Une solution d’intelligence artificielle pour faire respecter la distanciation sociale au travail

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Une solution d’intelligence artificielle pour faire respecter la distanciation sociale au travail

Publié le 22/04/2020 à 10:23 - Mise à jour à 21:20
Unsplash
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Dans la file d’attente devant votre supermarché, lorsque vous faites votre jogging, croisez vos voisins dans votre immeuble, êtes-vous sûr de respecter distance minimum de un mètre, la base même de la distanciation sociale ? Difficile à estimer, mais savoir respecter cet éloignement les uns des autres va être fondamental lors du déconfinement qui s’approche, notamment dans les entreprises qui vont reprendre le travail. Grâce aux nouvelles technologies (reconnaissance d’image, Intelligence Artificielle et objets connectés), les entreprises peuvent assister et inciter leurs employés à respecter cette distance minimum à tout moment.

La distanciation sociale sera en vigueur en France au moins jusqu'à 2021

Comme le gouvernement l’a indiqué, jusqu'à ce qu'un vaccin soit disponible (pas avant 2021), la distanciation sociale sera notre meilleure arme contre la prolifération des virus. L'usage de l'intelligence artificielle, pouvant évaluer rapidement la distance réelle entre les personnes, pourrait donc protéger les français qui devoient se déconfiner pour relancer l'économie du pays.
L'entreprise Landing IA  a développé un outil qui pourrait servir notamment aux entreprises ou usines qui veulent se remettre en activité sans danger de contamination. Le logiciel peut être intégré aux caméras de sécurité existantes, pour qu’un algorithme puisse calculer la distance des personnes filmées entre elles.

De l’espionnage des employés ?

Le fonctionnement de la technologie est bien illustré par cette vidéo, mise en ligne par la société qui édite ce détecteur de distanciation sociale.  Chaque personne est visualisée en vue aérienne sous la forme d'un point vert qui devient rouge lorsqu'elle se rapproche trop de quelqu'un d'autre. Le système peut alerter automatiquement les personnes concernées à l’aide d’une alarme, pour qu’elles reprennent leurs distances. Un rapport de synthèse peut également être généré chaque jour pour aider les managers à réorganiser l'espace de travail.
La société  reconnaît que cette technologie pourrait poser des problèmes de confidentialité et de respect de la vie privée, mais souligne que «le système actuel ne reconnaît pas les individus ne peut être mis en place qu’en tout transparence avec les employés et uniquement avec leur consentement". Aux Etats Unis, Amazon a annoncé au début du mois vouloir utiliser ce type de  logiciel d'intelligence artificielle intégrée aux caméras de surveillance. 

Des bracelets connectés et des caméras thermiques pourraient aussi aider

Pour garantir distanciation sociale de ses employés, le port d’Anvers en Belgique a fait appel à une société qui fabrique des bracelets connectés : le bracelet vibre lorsqu’un employé se rapproche de quelqu'un pour lui rappeler les mesures de sécurité.
Selon une employée d’Amazon France , (entreprise qui était dans le viseur des autorités en France ces derniers jours suite à des accusations de manquement aux règles de sécurité) dans son poste de travail, 2 mètres de sécurité séparent les employés les uns des autres. Selon elle, Amazon est “à la pointe au niveau de la safety” et lutte véritablement pour limiter les risques liés au coronavirus. Pas de machine learning ou d’intelligence artificielle, mais des employés appelés “safety angels” , de jeunes intérimaires qui ont la mission de rappeler à leurs collègues les règles de distanciation sociale “avec beaucoup de bienveillance”. Le témoignage précise que certains sites Amazon en France ne sont peut-être pas encore au même niveau d'adaptation.
Outre les safety angels, Ronan Bollé, président d’Amazon France Logistique, a expliqué lors d’une interview qu’un système de dépistage par caméra thermique, a aussi été mise en place dans les entrepôts logistiques, et a été étendu aux centres de tri et de dernier kilomètre.

Le déconfinement sera l'affaire de tous et le respect des règles de distanciation sociale importante. Comme l'indique l'Institut Pasteur, nous n'avons pas atteint le seuil de l'immunité de groupe et donc le déconfinement devra être accompagné de mesures strictes.  Afin d'éviter la prolifération du virus et une seconde vague, il est donc critique que chaque entreprise, mais aussi chaque personne se sente concernée par la sécurité.  Tout outil permettant d'assister au bon respect des recommandations sanitaires devra être considéré dès lors que l'objectif est purement d'assister sanitairement.

Lire aussi : 
La surveillance numérique dans le cadre des épidémies est elle acceptable?  Etude France-Soir

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Une intelligence artificielle pouvant évaluer rapidement la distance réelle entre les personnes pourrait donc protéger ceux qui vont devoir se déconfiner pour relancer l'économie du pays

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-